par Elisabeth Studer

NIO :recherche d’emplois aux US, pôle technologique en vue?

NIO, constructeur chinois de voitures électriques, envisage une expansion aux États-Unis. S’il n'a pas communiqué officiellement son intention de cibler le marché américain … ses recherches menées sur le web en vue de trouver du personnel pour une nouvelle implantation située à San Jose, en Californie, nous donne de sérieux indices.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

NIO prêt à attaquer le marché US

La vitesse à laquelle NIO a mené son ascension est remarquable. Le constructeur chinois a posé ses premières fondations en 2014. Aujourd'hui, il est devenu l'une des figures les plus représentatives de la "nouvelle ère"  des sportives électriques. Même si ses plans initiaux étaient de progresser petit à petit, il entend désormais attaquer dans moins d'une décennie l’équivalent de la moitié des marchés mondiaux, une zone allant de la Chine à l'Europe, en passant – qui sait ? - par les États-Unis.

NIO envisagerait de créer une base d’emplois aux Etats-Unis

NIO sait qu'il ne serait pas facile d'entrer aux Etats-Unis, pays où les produits asiatiques sont considérés avec beaucoup de réticence. Malgré cela, il est fort possible qu'il envisage la possibilité de constituer une base aux États-Unis. Les investigations du journal Electrek ont permis de « découvrir » que le constructeur était à la recherche de candidatures pour travailler sur le sol US.

Une recherche du profil public de NIO sur LinkedIn, site Web mettant en relations des personnes dans un contexte de recherche d’offres d’emplois, nous apprend que le constructeur a plus de deux cents offres d'emploi disponibles.

Beaucoup d'entre eux sont destinés à la Chine ou à l'Allemagne, où sont installés les sièges sociaux du marché européen. Parmi ces 227 offres, 46 concernent les États-Unis. Faisant mention de la ville San José, dans l'État de Californie, comme implantation.

Une localisation située à quelques kilomètres de Palo Alto, où sont implantées des sociétés comme Google ou Apple.

Des profils multiples laissant entrevoir l’ouverture d’un pôle technologique

Les offres d'emploi de NIO disponibles sur LinkedIn sont très différentes. De l'ingénieur logiciel à l'analyste financier, en passant par divers postes de direction axés sur différents domaines. Munis de ces informations, tout laisse à penser que NIO s'apprête à jeter son dévolu sur le marché américain.

Au vu des profils demandés, il semble tout à fait probable que NIO mène à l’heure actuelle une étude en vue d'ouvrir un pôle technologique dans le berceau de la technologie américaine.

La Silicon Valley abrite de nombreuses entreprises axées sur le développement de la conduite autonome. Compte tenu de cela, il est fort possible que les Chinois veuillent avoir un point de référence dans le domaine et une implantation où ils pourraient mener diverses études et tests.

Notre avis, par leblogauto.com

Les ambitions de NIO ne se limitent plus désormais à la Chine. Le constructeur continue de lancer des modèles et s’implante sur de nouveaux marchés. NIO a récemment fait part de ses plans visant à s'étendre à 25 pays et régions différents d'ici 2025.

A l'heure actuelle, les plans d'expansion sont concentrés sur l'Europe, mais la mise en place d’un centre technologique aux Etats-Unis est loin d’être dénuée d’atouts.

Sources : Electrek, CnEVPost

Pour résumer

NIO, constructeur chinois de voitures électriques, envisage une expansion aux États-Unis. S’il n'a pas communiqué officiellement son intention de cibler le marché américain … ses recherches menées sur le web en vue de trouver du personnel pour une nouvelle implantation située à San Jose, en Californie, nous donne de sérieux indices.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.