par Frederic Papkoff

Michelin et Valeo : objectif véhicule électrique

Voici quelques temps, c'est la Chine que Michelin choisissait pour développer son Active Wheel. A présent, c'est vers l'Europe que le manufacturier s'oriente, en s'associant à Valeo. Le but des deux partenaires est de devenir l'un des leaders en matière de véhicule électrique.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Voici quelques temps, c'est la Chine que Michelin choisissait pour développer son Active Wheel. A présent, c'est vers l'Europe que le manufacturier s'oriente, en s'associant à Valeo. Le but des deux partenaires est de devenir l'un des leaders en matière de véhicule électrique.

Le partenariat entre Michelin et Valeo, annoncé vendredi, repose sur la technologie d'Active Wheel de Michelin, qui regroupe en un module placé dans la roue moteur électrique et suspension. Pour sa part, Valeo prendra en charge le développement de la partie électronique ainsi sur les systèmes complémentaires tels que le refroidissement des moteurs et batteries, climatisation, éclairage ou encore gestion de l'énergie.

Si les deux partenaires détiennent toutes les technologies leur permettant de créer une automobile, il leur reste à assembler ensemble toutes ces pièces. Pour cela, le consortium créé cherche un constructeur automobile comme troisième partenaire. Thierry Morin, patron de Valeo a indiqué qu'ils pourraient s'associer à un constructeur français ou allemand... Pour mémoire, un constructeur Français Monégasque a déjà opté pour l'Active Wheel de Michelin : Venturi pour son nouveau modèle Volage.

Source : Automotive News

Pour résumer

Voici quelques temps, c'est la Chine que Michelin choisissait pour développer son Active Wheel. A présent, c'est vers l'Europe que le manufacturier s'oriente, en s'associant à Valeo. Le but des deux partenaires est de devenir l'un des leaders en matière de véhicule électrique.

Frederic Papkoff
Rédacteur
Frederic Papkoff

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.