par Thibaut Emme

La MIA revient, avec plus d'autonomie

La voiture électrique de Cerizay, la MIA, devrait être de nouveau disponible à la vente après un déménagement en Hongrie et une amélioration technique.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

L'an dernier, on apprenait que la MIA était relancée (en projet) grâce à un partenariat entre Fox Automotive Switzerland, détenteur des brevets de la MIA, et LION, spécialiste suisse dans la fabrication de batteries lithium-ion. Cette fois, la production semble prête à redémarrer. Fox la produira en Hongrie à Komarom dans une usine dirigée par Ekkehard Philipp, un ancien directeur d'usine pour Daimler en Hongrie.

La voiture reste la même esthétiquement : toujours avec sa place centrale pour le conducteur et deux portes latérales coulissantes, toujours avec son style si particulier. 2,87 m de long dans sa version courte S (3 passagers) elle passe à 3,19 m en version L (4 passagers) ou en version U (comme utilitaire).

Améliorée, mais toujours limitée ?

L'un des aspects limitatif de la MIA première du nom, c'était son autonomie. Un pack de 8 kWh lui permettait de faire 80 à 90 km à une vitesse de 100 km/h maximum. Le pack de 12 kWh en option permettait de viser les 130 km théoriques.

Ici, le pack li-ion est revu et désormais issu de chez Lion Smart. Fox Automotive promet 200 km d'autonomie ainsi qu'une charge complète en 3 heures sur une prise 220 V / 16 A. Pour le coup on demande à voir (ou avoir plus de précisions) car cela donnerait une consommation de moins de 6 kWh/100 km pour un véhicule de 764 à 800 kg à vide. Ou alors les 200 km sont à allure urbaine de 50 km/h max.

Le prix aussi peut surprendre. Il est annoncé à 13 000 € pour la MIA S, 15 000 € pour la MIA L, 14 000 € pour la MIA U et 17 000 € pour la MIA Deluxe (version "haut de gamme de la MIA). Les prix sont indiqués sans préciser avec ou sans bonus écologique (vraisemblablement bonus déduit). En revanche, plus de mention de location de batterie.

La nouvelle MIA est disponible en pré-commande (moyennant 1 000 € de caution) et les premières livraisons devraient avoir lieu dans un an, en octobre 2020. La livraison se fait, par défaut, à Komarom en Hongrie. De quoi faire un joli (mais long) voyage retour en MIA. Sinon vous pouvez payer 250 € pour une livraison en Europe. On notera que Fox Automotive s'est enfin fendu d'une nouvelle vidéo aujourd'hui (jusqu'à présent, ils utilisaient les vieilles vidéo de Mia Electric).

L'avis de Leblogauto.com

Il reste encore quelques zones d'ombre sur cette relance de la production de la MIA. La différence entre autonomie annoncée et temps de recharge, ou le prix par exemple. Pour le reste, est-ce que cette MIA est plus convaincante à 200 km pour 13 000 euros (bonus déduit on va supposer) ? Elle est en tout cas plus intéressante financièrement si les promesses sont tenues.

Illustration : Fox Automotive

Pour résumer

La voiture électrique de Cerizay, la MIA, devrait être de nouveau disponible à la vente après un déménagement en Hongrie et une amélioration technique.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.