par Thibaut Emme

Mia Electric : 3 repreneurs potentiels

liquidation judiciaire le 12 mars dernier.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Selon des sources bien informées, trois repreneurs différents se sont fait connaître auprès du Tribunal de Commerce de Niort et ont déposé un dossier de reprise de Mia Electric, mis en liquidation judiciaire le 12 mars dernier.

Il faudra désormais patienter jusqu'au 7 mai pour savoir le résultat de ces dossiers. Libner fut l'un des premiers à se montrer intéressé. Le fabriquant de remorques de Saint-Maixent l'Ecole souhaite se diversifier et pourrait avoir un projet de petit utilitaire électrique pour "la livraison du dernier km" (un peu à la manière de Brandt).

Un deuxième candidat est la société 4H Holding qui a déjà racheté les actifs de la société Lumeneo dans les véhicules électriques. La société présidée par Jean-Michel Ritter est soutenue les avoirs d'un Cheik et inclurait également Libner pour un partage des locaux de Cerizay. 4H Holding aurait pour projet de lancer un véhicule électrique et pourrait "fusionner" les modèles Lumeneo et Mia Electric.

Enfin, invité de dernière minute, un mystérieux groupe algérien. Mais sur ce dossier, les zones d'ombres subsistent, tant sur l'identité de la société candidate à la reprise que sur le projet. Ce candidat pourrait être piloté par l'ancienne patronne de Mia, Michèle Boos.

En attendant, ce jeudi, les lettres de licenciement des 200 salariés de Mia Electric et les dossiers de reprise devraient être dévoilés aux salariés mardi. On devrait alors en savoir un peu plus sur ces 3 candidats.

Source : Courrier de l'Ouest, Reuters, Avem. Illustration : Mia Electric

Pour résumer

liquidation judiciaire le 12 mars dernier.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.