Lancer le diaporama
Mercedes EQC : toutes les infos 1
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Mercedes EQC : toutes les infos

Après moult teasers, Mercedes lève le voile sur son premier modèle électrique, le Mercedes EQC, fer-de-lance d’une offensive électrique qui aboutira au lancement de 10 modèles électriques d’ici 2022.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Deux ans après en avoir présenté le concept au dernier Mondial de l’Auto en 2016, Mercedes y revient cette année avec la version de série. Le concept Generation EQ était annoncé avec une puissance de 300 kW, une transmission intégrale et une autonomie de 500 km en cycle NEDC. Mercedes a tenu parole à quelques kilomètres près.

Promesses techniques tenues

L’EQC est propulsé par deux moteurs électriques qui développent une puissance totale de 300 kW (408 ch) et un couple de 765 Nm. Chacun des moteurs est posé sur un essieu conférant au EQC une transmission intégrale. L’EQC embarque un pack de batteries de 80 kWh avec à la clé une autonomie de 450 km NEDC. Le contrat est donc rempli.

Tout ce barda électrique a un poids conséquent puisque le Mercedes EQC affiche 2 425 kg sur la balance. À titre de comparaison, le Jaguar i-Pace pèse 2 130 kg. Le poids de la qualité allemande vraisemblablement. Mercedes annonce une vitesse maximale limitée à 180 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 5,1 secondes.

Modèle premium oblige, le Mercedes EQC offre un système de recharge rapide qui permet de charger 80 % de la batterie en environ 40 minutes. Le constructeur prévoit d’installer 400 stations de recharges rapides en Europe pour rassurer les futurs propriétaires. Comme la marque n’a jamais été très généreuse, les recharges seront, bien entendu, payantes.

Sur la route, les conducteurs pourront optimiser leur autonomie en ajustant les modes de conduite de la voiture. Les cinq modes de l’EQC sont Comfort, Eco, Max Range, Sport et un mode individuel avec lequel le conducteur pourra programmer ses options préférées. Le conducteur est également en mesure de doser la récupération d’énergie au freinage via des palettes situées derrière le volant.

Styles extérieur et intérieur conventionnels

Mercedes emballe toute cette technologie dans un écrin qui rassurera les fidèles de la marque. De profil, le Mercedes EQC ressemble à s’y méprendre à un GLC. À l’avant, l’EQC se distingue par la grande surface noire qui combine les phares et la calandre. Pour la première fois, ce panneau noir est bordé au sommet par une signature lumineuse à LED comme lien visuel entre les feux de jour.

Comme souvent sur les modèles la marque, le Mercedes EQC propose deux calandres, une traditionnelle avec sept barrettes horizontales accompagnées d’une entrée d’air inférieure conservatrice et une deuxième centrale plus moderne avec seulement deux barrettes horizontales au centre et une entrée d’air plus stylisée.

À l’arrière, l’EQC joue la discrétion voire le mimétisme avec une bande lumineuse qui court sur toute la largeur et des feux qui évoquent ceux des SUVs Porsche.

Enfin, les roues, de 19 à 21 pouces, sont améliorées sur le plan aérodynamique et présentent des styles bicolores. À l’instar de la calandre, deux variantes sont proposées : une à thème bleu et une à rayons.

Avec ses 4,76 m de longueur, le 10 cm plus long que le GLC. Ces dimensions généreuses lui permettent de transporter cinq passagers et de proposer un volume de coffre de 500 litres.

Dans l’habitacle, Mercedes adopte des formes familières. On retrouve l’écran « Widescreen » composé de deux écrans de 12,3 pouces et une console centrale qui évoque les dernières tendances de la marque avec son plaquage en piano laqué et sa platine de commandes de climatisation. L’EQC se démarque de ses frères et sœurs par des aérateurs centraux à la forme inédite. Rectangulaires, ils abritent des persiennes en forme de clé. Comme à l’extérieur, Mercedes propose deux thèmes : une ambiance lumineuse bleue avec une sellerie noire et une ambiance lumineuse rouge avec une sellerie bicolore noire et grise.

Produit dans l’usine de Brême en Allemagne et en Chine, le Mercedes n’arrivera dans les concessions qu’au deuxième semestre 2019.

Pour résumer

Après moult teasers, Mercedes lève le voile sur son premier modèle électrique, le Mercedes EQC, fer-de-lance d’une offensive électrique qui aboutira au lancement de 10 modèles électriques d’ici 2022.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos