par Gautier Bottet

La Mercedes EQA sera produite à Hambach

En 2022, la gamme Mercedes devrait comporter 10 véhicules électriques. Et l'un d'entre eux sera produit en France. La compacte EQA sera en effet assemblée dans l'usine Smart de Hambach, en Moselle.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Peu à peu, la plupart des usines de Daimler gagnent leur véhicule électrique de la gamme EQ. Une gamme qui va donc s'enrichir de 10 véhicules entre le lancement du SUV EQC en 2019 et 2022. Avec cette famille de véhicules électriques, qui continuera à s'enrichir après 2022, Mercedes table sur des ventes représentant entre 15 et 25% de son volume mondial à l'horizon 2025.

Pour la compacte préfigurée par le concept EQA, Mercedes ne peut finalement pas compter sur les usines de Ratstatt et Kecskemét (Hongrie), déjà bien occupées avec la production des autres compactes (A, B, CLA, GLA, futur GLB...). Cette future EQA sera donc finalement produite à Hambach en Moselle. Dans l'usine Smart, à propos de laquelle Mercedes souligne qu'elle est aujourd'hui neutre en matière d'émissions de CO2. Ce sera la première fois qu'une Mercedes sera produite en série en France (hors Citan qui est une Renault rebadgée).

Pas de date avancée pour la sortie de ce modèle, qui sera néanmoins sans doute une des priorités du constructeur. 2020 ? Pour accueillir ce nouveau modèle, sur une plateforme inédite pour le site français, le constructeur allemand va investir 500 millions d'Euros à Hambach. Pour le moment, pas un mot de la contribution à l'emploi de ce nouveau modèle.

Pour résumer

En 2022, la gamme Mercedes devrait comporter 10 véhicules électriques. Et l'un d'entre eux sera produit en France. La compacte EQA sera en effet assemblée dans l'usine Smart de Hambach, en Moselle.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.