par Thibaut Emme

Véhicule électrique France : +116% en octobre !

Un marché qui double d'une année sur l'autre, c'est énorme. Au mois d'octobre, il s'est vendu plus de deux fois plus de véhicules électriques qu'en 2019.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Selon les chiffres compilés par l'Avere, le marché du véhicule électrique particulier dépasse les 10 000 unités immatriculées. 10 043 exactement. Cela représente +129% par rapport à octobre 2019. Concernant les véhicules utilitaires légers électriques, 940 ont été immatriculés, soit +36%. Cela tempère un peu la hausse globale qui reste tout de même de 116% entre octobre 2020 et octobre 2019 soit 10 985 VE.

Sur ces 10 043 VE particuliers, la reine Renault Zoe conserve son sceptre avec 2 507 unités soit une petite croissance de +29%. Elle est talonnée par la Peugeot e-208 avec 1988 unités. On arrive bientôt à une année pleine de ventes pour la Peugeot et on pourra enfin comparer ses performances commerciales avec la Renault. Derrière ce duo, la Renault Twingo Z.E. fait son entrée avec 678 unités, à égalité avec le Kia e-Niro (+168%). Pour la petite Renault, il faudra voir sur les prochains mois si c'est l'effet précommandes qui joue sur ce total ou si cela va continuer sur cette lancée.

Le PHEV va dépasser le VE en France

Longtemps 2de du marché en France, la Nissan Leaf (181 immatriculations) se fait largement dépasser par le Hyundai Kona (627 unités), le VW ID.3 qui commence sa carrière (524), le Peugeot e-2008 lui aussi (460) et même la Mini Cooper SE (425) ou l'Opel Corsa-ve (316). Du côté des VULE, le Renault Kangoo Z.E. reste devant avec 431 unités vendues. Il devance la Renault Zoe (102), et la Peugeot e-208 (71) en version commerciale.

Depuis le début de 2020, 80 609 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés soit une hausse de 132% ! Les VULE frôlent les 6 500 immatriculations (6 497) en légère baisse de 3%. Globalement, avec 87 106 VE immatriculés, le marché progresse de 109% sur les 10 premiers mois de l'année.

Une chose importante à noter, l'hybride rechargeable, ou PHEV, va bientôt dépasser le véhicule électrique en France. Partis de plus loin, mais connaissant un +400% en octobre, les PHEV font jeu égal avec le VE en : 10 214 immatriculations le mois dernier. Il faut dire que PHEV comme VE bénéficient d'un bonus, ou a minima d'absence de malus et que pour les constructeurs, ils participent à la baisse des moyennes d'émissions de CO2 des modèles vendus (cf. loi CAFE).

Pour résumer

Un marché qui double d'une année sur l'autre, c'est énorme. Au mois d'octobre, il s'est vendu plus de deux fois plus de véhicules électriques qu'en 2019.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.