Lancer le diaporama
Malaisie, un nouveau constructeur national, et électrique ? 1
+2
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Malaisie, un nouveau constructeur national, et électrique ?

Le gouvernement malaisien devrait bientôt finaliser sa décision pour le troisième constructeur national. Un nouveau venu qui se devra d'être électrique et deux prétendants seraient sur les rangs : Elenvi et Mimco.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Après Proton et Perodua, le gouvernement malaisien envisage donc de donner naissance à un troisième "constructeur national". Il s'agira cette fois-ci de soutenir une initiative privée, plutôt que de créer une entreprise public. Plusieurs pays ont déjà annoncé leur intérêt dans l'opération, dont le Royaume-Uni prêt à apporter son aide technologique. Le Qatar semble quant à lui prêt à investir plusieurs centaines de millions d'euros.

Le gouvernement devrait très prochainement annoncer ses choix, et deux constructeurs auraient été sélectionnés. Constructeurs, ou plutôt "constructeurs en devenir". Les constructeurs japonais pressentis lors du lancement de l'appel d'offre ne semblent en effet pas faire partie de la sélection, qui comporte dont Elenvi Otomotif et Mimco (Malaysian International Motor Company).

Elenvi projette d'installer une usine dans le secteur de Negri Sembilan, et annonce un investissement de 5 milliards de Ringgit (1 milliard d'euros environ). La présentation du premier prototype serait attendue à l'automne prochain.

Dans l'attente de la décision, Mimco a déjà pris un peu d'avance et montre déjà des dessins de son premier véhicule. Le SUV Mimco Alif est signé par GFG (Giugiaro Fabrizzio & Giorgetto). On note que l'idée de signer le motif de la calandre par l'initiale de la marque est ici reprise, après avoir été employée par ItalDesign (ex-firme de Giugiaro) pour Vinfast. Outre ces dessins, Mimco anoncé déjà des caractéristiques : batterie de 95 kWh, 450 km d'autonomie et 230 km/h en vitesse maximale. 60 000 exemplaires par an seraient envisagés, dont 80% exportés. La production pourrait atteindre, d'après le plan, 160000 unités en 2025 avec l'ajout d'un second modèle plus abordable. Ce nouveau constructeur est l'émanation d'un consortium mené par Alam Perkasa Group, qui évoque également un investissement de 1 milliard d'euros.

L'avis de Leblogauto.com

Etats-Unis, Europe, Chine ne sont pas les seuls à s'activer sur le véhicule électrique. Les initiatives se multiplient dans de nombreux pays au marché et à l'industrie automobile en développement : Inde, Malaisie, Indonésie... Pour l'heure, la Russie semble le principal pays à l'écart de ce mouvement de fond.

Pour résumer

Le gouvernement malaisien devrait bientôt finaliser sa décision pour le troisième constructeur national. Un nouveau venu qui se devra d'être électrique et deux prétendants seraient sur les rangs : Elenvi et Mimco.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos