par Joest Jonathan Ouaknine

L'étude rigolote du jour: Chine et voitures électriques

Si vous avez un coup de blues, lisez une étude Américaine sur les voitures Chinoises! Données officielles prise au premier degré (c'est bien connu, Pékin n'est pas du genre à faire de la propagande, non?), échantillon pas représentatif, conclusion à la va-comme-je-te-pousse, etc. Bref, le fou rire est garanti!Dernier exemple en date: une étude de Bain & Company sur les voitures électriques (EV en V.O.) en Chine.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

L'info principale de cette étude est que "dans pas longtemps", la Chine produira annuellement 200 000 véhicules électriques. Elle serait ainsi le premier producteur mondial de voitures électriques.

Certes, la Chine se vante d'avoir déjà un parc 300 000 véhicules "à énergie nouvelle" et en 2011, elle saurait capable d'en produire 500 000 par an. Sauf que le chiffre de 300 000 est un fourre-tout qui inclue des voitures, des camions et des autocars, aussi bien électrique que hybride ou fonctionnant au GNV (très populaire dans le sud de la Chine.)

Bain cite d'ailleurs un chiffre plus réaliste d'un parc de 10 000 voitures particulières hybrides ou électriques, en Chine, à l'horizon 2010.

Mais ce n'est qu'un début, lors du dernier salon de Shanghai, la plupart des exposants avaient un prototype électrique sur leur stand (ici, Geely):

Donc a priori, en additionnant toutes les prévisions, on devrait arriver à 200 000 voitures à terme, non?

Il ne faut pas oublier que les Chinois sont des rois de l'effet d'annonce. Mettre un moteur électrique dans une voiture, c'est facile (cf. un des derniers épisodes de Top Gear Australia.) En revanche, produire un véhicule réellement utilisable au quotidien, offrant à peu près les prestations d'une voiture à essence et à un prix raisonnable, c'est beaucoup plus dur (demandez à Tesla et à Venturi...)

Byd (ci-dessous, sa F3e), ChangAn, Youngman/Lotus et peut-être Brilliance sont a priori les seuls à travailler sérieusement sur le sujet. Et sur les quatre, seul Byd a annoncé la commercialisation prochaine d'un modèle entièrement électrique.

Pékin voudrait encourager les énergies "propres", afin de donner une bonne image à son industrie. Surtout à l'approche du 60ème anniversaire de la Chine Communiste et de l'exposition universelle de Shanghai. En septembre, des primes seront proposés aux particuliers qui achèteront des voitures propres.

Mais il sait jusqu'où ne pas aller trop loin: les quatre constructeurs étatiques (BAIC, DongFeng FAW et SAIC) ont beaucoup de retard sur les hybrides et les électriques. Subventionner les constructeurs, cela reviendrait à renforcer les autres constructeurs (notamment Byd, qui est entièrement privé.) Alors que Pékin souhaite au contraire transformer les quatre constructeurs étatiques en colosses et marginaliser les autres.

Dernier problème: le marché. Quand bien même Brilliance, Byd, ChangAn et Yougman/Lotus arrivaient à construire 200 000 voitures électriques, qui les achèteraient? Jusqu'ici, les motivations écologiques sont loin dans la liste des priorités des acheteurs Chinois. Au point que certains constructeurs préfèrent freiner des quatre fers, sortir des modèles plus rentable et repousser les modèles propres au diable vauvert. DongFeng-Honda vient à peine de lancer la Civic Hybrid alors qu'elle était prête depuis 2007.

Là dessus, Bain sort un sondage réalisé auprès de 500 automobilistes démontrant que les Chinois achèteraient des électriques, si le prix de vente reste inférieur à 100 000 yuans (environ 9 000€.)

1. Le chiffre de 100 000 yuans semble très curieux. De quelle voiture électrique parle-t-on? Si c'est une citadine, sachant que le prix moyen des citadines Chinoises est de 45 000 yuans, on voit mal l'acheteur Chinois payer deux fois le prix pour passer à l'électrique.

2. Un échantillon de 500 personnes? Compte tenu de la population Chinoise et de son hétérogénéité, cela reviendrait, en France, à arrêter 3 automobilistes à Paris et à dire ensuite: "Les Français pensent que..."

Source:

Gasgoo

A lire également:

Byd: un monospace électrique avant la fin de l'année

Chine: bientôt deux hybrides chez ChangAn (et même trois)

Pour résumer

Si vous avez un coup de blues, lisez une étude Américaine sur les voitures Chinoises! Données officielles prise au premier degré (c'est bien connu, Pékin n'est pas du genre à faire de la propagande, non?), échantillon pas représentatif, conclusion à la va-comme-je-te-pousse, etc. Bref, le fou rire est garanti!Dernier exemple en date: une étude de Bain & Company sur les voitures électriques (EV en V.O.) en Chine.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.