par Thibaut Emme

Le Toyota bZ4X ne peut pas charger rapidement en hiver

Selon une note de Toyota "Cinq choses à savoir sur le tout-électrique Toyota bZ4X", la version quatre roues motrices auraient de sérieux soucis de charge en dessous de 0° Celsius. Inquiétant non ?

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le Toyota bZ4X est le premier véhicule 100% électrique à batterie d'une longue série selon Toyota. Ce SUV au style particulier débute la gamme "Toyota bZ". Le bZ est pour "beyond zero". Et ce "au-delà de zéro" prend une saveur particulière avec une note de bas de page. Toyota parle du style "électrifiant", de la possibilité de charger le véhicule en 120 ou 240 volts (on s'adresse aux Nord-Américains) en courant alternatif (AC) ou en courant continu (DC).

Tout y passe, les performances, l'autonomie, et les motorisations. Ainsi, le bZ4X peut être une simple traction (FWD ou front wheel drive) ou une transmission intégrale (alias AWD ou all-wheel drive). Et Toyota d'évoquer les charges rapides sur bornes publiques en courant continu DC.

Attention aux températures extérieures

Pour éviter tout procès, Toyota se doit d'être exhaustif et de ne pas cacher des éléments. C'est ainsi que l'on apprend : "Les temps de charge CC sont estimés sur la base de conditions de charge idéales". Jusque-là, rien d'étonnant, c'est aussi le cas de l'autonomie estimée. Mais, là où cela se gâte, c'est dans la phrase qui suit.

"Lorsque les températures descendent en dessous de 50 degrés Fahrenheit, le temps de charge augmente considérablement". Pire, "pour le modèle bZ4X AWD, la charge peut ralentir plus que les autres modèles dans des conditions météorologiques inférieures à 32 degrés Fahrenheit et peut ne pas être possible lorsque la température chute à environ -4 degrés Fahrenheit et moins".

"Beyond zero" prend tout son sens

BIM ! Alors, 32 degrés Fahrenheit, c'est "notre" 0°C. Autant dire un hiver normal chez nous, et "très chaud" au Canada. Et -4 Fahrenheit ? C'est -20°C. Bref rien qui ne se rencontre pas, même en Europe du nord, continentale, ou même dans certaines régions françaises. Si la recharge à courant continu est indisponible, il faudra en passer par les charges lentes ou accélérées, courant alternatif, qui prennent bien plus de temps pour une charge.

On sait que les batteries lithium-ion sont très sensibles à la température pour ce qui est de l'autonomie qu'elles permettent. En hiver, les kilomètres "sont plus courts". Et en été, elles demandent à être bien refroidies lors des charges, sous peine, là aussi, de réduire drastiquement la charge admissible.

Mais, c'est, sauf erreur, la première fois qu'un constructeur marque noir sur blanc que le véhicule pourrait ne pas charger du tout. Toyota précise aussi que charger rapidement (DC) plus de deux fois par jour peut "affecter négativement le temps de charge".

Pour résumer

Selon une note de Toyota "Cinq choses à savoir sur le tout-électrique Toyota bZ4X", la version quatre roues motrices auraient de sérieux soucis de charge en dessous de 0° Celsius. La charge pourrait ralentir voir devenir impossible. Inquiétant non ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.