par Gautier Bottet

Kama-1, Kamaz passe à l'automobile

Le constructeur de camions Kamaz a présenté ce qui pourrait devenir la première voiture électrique de série produite en Russie.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

  • Petite citadine électrique de 3m40

  • Héritière de la Vaz 1111 / Lada Oka aussi vendue en tant que Kama-1111

Sous l'impulsion du gouvernement russe, Kamaz travaille depuis deux ans avec l’université polytechnique de Saint-Petersbourg à la conception d'une citadine électrique. Le premier prototype vient d'être présenté, et selon le constructeur elle a déjà passé tous les tests de certification. Elle est donc censée être parée pour la production.

Cette petite citadine se veut aussi un mini-crossover grâce à ses protections latérales et une garde au sol de 16 cm. Avec 3m40 de long et 1m70 de large, elle accueille 4 places. Malgré ses dimensions réduites, elle ne joue pas forcément dans la catégorie "prix serré et équipement basique". Outre l'écran au centre du volant à moyeu fixe, elle est surtout annoncée avec un système de conduite autonome de niveau 3. Soit ce que l'on trouve dans les bonnes berlines ou SUV européens de haut de gamme.

Au chapitre électrique, le moteur développe 80 kW / 109 ch, qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 6,7 s et une vitesse maximale de 150 km/h. La batterie de 33 kWh doit lui donner une autonomie de 250 km.

Notre avis, par leblogauto.com

Le marché russe ne laisse pour le moment pas beaucoup de place au véhicule électrique. Mais le gouvernement semble commencer à lancer des signaux vers une réduction des émissions ou de la consommation. Ce projet n'est pour le moment qu'une démonstration. Car officiellement, aucune production n'est prévue.

Pour résumer

Le constructeur de camions Kamaz a présenté ce qui pourrait devenir la première voiture électrique de série produite en Russie.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.