par La rédaction

Heuliez : les repreneurs déposent leur offre

Au moment de l'expiration du délai fixé par le tribunal de commerce de Niort pour le dépôt des dossiers, deux repreneurs en course pour le rachat d'Heuliez ont officiellement déposé leur offre respective. Il s'agit sans aucune surprise des deux derniers candidats connus et présentés (par les proches du dossier) comme les plus sérieux pour la reprise de l'équipementier/producteur des Deux-Sèvres.  Le groupe familial français le fonds d'investissement malaisien Delamore ont donc déposé leur offre hier.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Au moment de l'expiration du délai fixé par le tribunal de commerce de Niort pour le dépôt des dossiers, deux repreneurs en course pour le rachat d'Heuliez ont officiellement déposé leur offre respective. Il s'agit sans aucune surprise des deux derniers candidats connus et présentés (par les proches du dossier) comme les plus sérieux pour la reprise de l'équipementier/producteur des Deux-Sèvres.  Le groupe familial français Baelen Gaillard Industrie (BGI) et le fonds d'investissement malaisien Delamore ont donc déposé leur offre hier.

Sans surprise donc dans leur offre respective, le groupe français BGI a confirmé se porter candidat à la reprise des activités historiques de l'entreprise (emboutissage, ferrage, assemblage et carrosserie) confiant alors a son partenaire allemand tout le domaine en charge de l'électrique.

Plus intéressante peut-être, car sans démantèlement, l'offre de Delamore and Owl. Delamore s'est, pour sa part, dit prêt à investir 25 millions d'euros et à reprendre la société dans sa globalité. Les offres devaient être communiquées ce matinaux syndicats par l'administrateur judiciaire, Régis Valliot. Désormais les offres sont entre les mains du tribunal de commerce de Niort. A suivre pour plus de détails.

A lire également. Reprise d'Heuliez : le voile se lève sur le groupe français, Heuliez : le partenaire allemand de BGI connu et Heuliez : l'investisseur "refoulé" contre-attaque.

A voir également.

Source : AP.

Pour résumer

Au moment de l'expiration du délai fixé par le tribunal de commerce de Niort pour le dépôt des dossiers, deux repreneurs en course pour le rachat d'Heuliez ont officiellement déposé leur offre respective. Il s'agit sans aucune surprise des deux derniers candidats connus et présentés (par les proches du dossier) comme les plus sérieux pour la reprise de l'équipementier/producteur des Deux-Sèvres.  Le groupe familial français le fonds d'investissement malaisien Delamore ont donc déposé leur offre hier.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.