par La rédaction

Heuliez : la décision annoncée vendredi

On attendait une réponse pour aujourd'hui, mais non. C'est donc finalement vendredi que tribunal de commerce de Niort se prononcera sur l'avenir de l'équipementier automobile Heuliez qui vient hier de se déclarer en cessation de paiement. Sauf improbable revirement, le délibéré du jugement devrait suivre les réquisitions du procureur de la République de Niort. On se dirige donc tout droit et sans la moindre surprise vers un placement en redressement judiciaire. Une énième saute de tension pour une société laquelle, force est de constater, se rapproche quasi inexorablement d'un court-jus définitif.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

On attendait une réponse pour aujourd'hui, mais non. C'est donc finalement vendredi que tribunal de commerce de Niort se prononcera sur l'avenir de l'équipementier automobile Heuliez qui vient hier de se déclarer en cessation de paiement. Sauf improbable revirement, le délibéré du jugement devrait suivre les réquisitions du procureur de la République de Niort. On se dirige donc tout droit et sans la moindre surprise vers un placement en redressement judiciaire. Une énième saute de tension pour une société laquelle, force est de constater, se rapproche quasi inexorablement d'un court-jus définitif.

Au terme d'une audience ce matin à huis-clos, le procureur de la République de Niort a demandé une mise en redressement judiciaire assortie d'une période d'observation de six mois. Décision officielle sera donc rendue ce vendredi.

En tablant sur une décision suivant ces réquisitions, cela permettrait de geler les dettes, de prendre en charge une partie des salaires par les AGS (assurances garanties salaires) et, donnée centrale, disposer de temps pour chercher (et trouver ?) un investisseur.

Pour micro rappel dans ce dossier qui ne cesse de s'enliser jusqu'ici toutes les démarches engagées par les dirigeants d'Heuliez ou les politiques n'ont strictement mené à rien de concret. Si ce n'est faire reculer l'échéance et épuiser une trésorerie déjà à bout de souffle. Rendez-vous vendredi pour le délibéré.

A lire également. Heuliez : finalement une demande de dépôt de bilan et Heuliez : à n'y rien comprendre, le dépôt de bilan écarté.

A voir également. Galerie Heuliez Mia live au salon de Genève.

Source : Itélé.

Pour résumer

On attendait une réponse pour aujourd'hui, mais non. C'est donc finalement vendredi que tribunal de commerce de Niort se prononcera sur l'avenir de l'équipementier automobile Heuliez qui vient hier de se déclarer en cessation de paiement. Sauf improbable revirement, le délibéré du jugement devrait suivre les réquisitions du procureur de la République de Niort. On se dirige donc tout droit et sans la moindre surprise vers un placement en redressement judiciaire. Une énième saute de tension pour une société laquelle, force est de constater, se rapproche quasi inexorablement d'un court-jus définitif.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.