par Thibaut Emme

Ford Focus EcoBoost Hybrid : enfin l'hybridation pour la compacte

La Ford Focus passe à l'hybridation légère (ou mHEV) ce qui aide sur la consommation  du moteur EcoBoost 1 litre.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Pour la Ford Focus, c'est la même motorisation qui est apparue sur le petit SUV Ford Puma. Le moteur essence 3 cylindres EcoBoost 1.0l est suppléé par un alterno-démarreur et une petite batterie. Le tout fonctionne en 48 volts comme de coutume sur le mHEV.

Ici, la batterie n'est pas rechargeable sur une prise. Elle est alimentée par les phases de décélération et de freinage. A l'inverse, lorsque l'on sollicite la pédale de droite, l'alterno-démarreur aide le moteur thermique à faire avancer la voiture et cela fait baisser la consommation.

La Ford Focus EcoBoost Hybrid 1.0l développe 155 chevaux et selon Ford, le moteur "offre un rendement plus de deux fois supérieure à celui d'un moteur essence de 145 ch et 2.0l lancé sur la Focus il y a tout juste 10 ans". La Focus hybride est disponible en version 125 chevaux.

Côté consommation justement, la Focus mHEV débute à 5,1 l/100 km WLTP soit 115 g de CO2/km. On a ici une motorisation très technique. Déjà, l'EcoBoost 1.0l dispose de la désactivation de cylindre pour aider à la consommation. Avec l'hybridation, le couple bénéficie d'un "boost" de 24 Nm quand le thermique est creux.

Il n'y a pas que sous le capot qu'il y a de la nouveauté. Les instruments sont affichés via un écran numérique de 12,3 pouces de diagonale. Haute définition et 24 bits (16 millions de couleurs), l'écran est paramétrable par le conducteur pour afficher les éléments qu'il souhaite. Des infos sur la partie hybride sont aussi disponibles.

Notre avis, par leblogauto.com

La Ford Focus rejoint enfin la cohorte de véhicules à l'ovale bleu qui ont été électrifiés. Elle arrive tout de même après la Mondeo, le Puma, le Kuga, mais aussi la Fiesta et même l'utilitaire Transit.

L'hybridation mHEV ou légère devrait devenir plus ou moins la norme des prochaines années. Cela permet d'abaisser les émissions de CO2 tout en ayant un moteur un peu pêchu. En revanche, la fiche technique thermique peut faire peur avec un moteur ici 3 cylindres de 1 litre de cylindrée pour 155 chevaux. Ces moteurs de plus en plus ultra-techniques, sont aussi de plus en plus compliqués (et sujets statistiquement aux pannes) et de plus en plus lourds.

Hélas, il semble que les malus pseudo-écologiques poussent les constructeurs à électrifier à marche forcée leur gamme.

Pour résumer

La Ford Focus passe à l'hybridation légère (ou mHEV) ce qui aide sur la consommation  du moteur EcoBoost 1 litre.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.