par Elisabeth Studer

Elon Musk et le siège de Tesla déménagent au Texas

Tesla porte ses "menaces" à "exécution". En mai 2020, le fougueux patron du constructeur US de véhicules électriques, Elon Musk, avait menacé de quitter la Californie, faute d’autorisation de reprise des activités de sa gigafactory dans un contexte de crise sanitaire aiguë. C’est désormais chose faite. Le dirigeant vient d’annoncer Tesla que déménageait son siège de l’Etat californien à Austin au Texas. Le DG du constructeur automobile a fait cette annonce lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de Tesla.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Tesla porte ses "menaces" à "exécution". En mai 2020, le fougueux patron du constructeur US de véhicules électriques, Elon Musk, avait menacé de quitter la Californie, faute d’autorisation de reprise des activités de sa gigafactory dans un contexte de crise sanitaire aiguë. C’est désormais chose faite. Le dirigeant vient d’annoncer Tesla que déménageait son siège de l’Etat californien à Austin au Texas. Le DG du constructeur automobile a fait cette annonce lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de Tesla.

Entendons-nous bien, il s’agit bien évidemment de ne déménager que le siège de l’entreprise.

Tesla déménage son siège de Californie au Texas

Tesla déménagera son siège social à Austin, au Texas, où une nouvelle usine pour le Model Y et le futur Cybertruck est en voie d'achèvement.

A l’heure actuelle et depuis sa création en 2003, le siège de Tesla est basée à Palo Alto, en Californie, la banlieue verdoyante de la Silicon Valley qui abrite l'université de Stanford et plusieurs sociétés de capital-risque.

Mais la société est passée en quelques années de l’état d'une jeune start-up tout feu tout flamme a au constructeur automobile le mieux valorisé au monde et leTexas. -- situé au centre entre les deux côtes des Etats-Unis - est devenu son centre de gravité aux États-Unis.

Tesla n’abandonne pas la Californie pour autant

Musk a toutefois déclaré que Tesla n'abandonnait pas la Californie, ajoutant que la société continuerait à développer sa fabrication automobile dans l'État et se donnait pour objectif d’augmenter de 50% la production de son usine de véhicules à Fremont et celle de son usine de batteries du Nevada.

« Nous continuerons à étendre nos activités en Californie. Il ne s'agit pas que Tesla quitte la Californie », a-t-il tenu à préciser.

Elon Musk déménage aussi au Texas, pour ses impôts …

Musk a lui-même déménagé au Texas pour se concentrer sur deux grandes priorités pour ses entreprises : le nouveau véhicule Starship de SpaceX, en cours de développement sur la côte près de Brownsville, et la Gigafactory de Tesla à Austin.

Le Texas n'a pas d'impôt sur le revenu des particuliers, tandis que la Californie impose les prélèvements sur le revenu personnel les plus élevés du pays à ses résidents les plus riches.

En décembre dernier, Musk, la personne la plus riche du monde selon le Bloomberg Billionaires Index , a déménagé sa fondation privée au Texas.

L’Etat texan est le troisième marché de l'entreprise aux États-Unis après la Californie et la Floride, bien que des années d'opposition des concessionnaires automobiles l'y empêchent de vendre ses voitures électriques directement.

Notre avis, par leblogauto.com

Si de prime abord, on pourrait penser à un énième coup médiatique d’Elon Musk, les raisons sont avant tout financières. Tant pour l’entreprise que pour son patron lui-même.

Certes, dans un tweet rageur, le dirigeant avait menacé en mai 2020 de quitter la Californie, où se trouve son seul site de production de véhicules électriques sur le territoire US. Musk était alors vent debout contre la décision des autorités locales de maintenir à l’arrêt les activités industrielles pour tenter d’endiguer la propagation du coronavirus, l’empêchant de reprendre la production sur son site.

Mais la colère d’Elon Musk avait pu alors être amplifiée par les problèmes rencontrés dans son usine de Shangai. Dont la reprise avait due été reportée de quelques jours, faute de pièces voire également suite à un problème sur un élément crucial de la chaîne de production. Réduisant à néant durant quelques jours les capacités de production de Tesla, qui ne dispose à l’heure actuelle que deux giga-factories.

Sources : Automotive News, Reuters, AFP

Pour résumer

Tesla porte ses "menaces" à "exécution". En mai 2020, le fougueux patron du constructeur US de véhicules électriques, Elon Musk, avait menacé de quitter la Californie, faute d’autorisation de reprise des activités de sa gigafactory dans un contexte de crise sanitaire aiguë. C’est désormais chose faite. Le dirigeant vient d’annoncer Tesla que déménageait son siège de l’Etat californien à Austin au Texas. Le DG du constructeur automobile a fait cette annonce lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de Tesla.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.