Lancer le diaporama
e.GO e.Wave X
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

e.GO e.Wave X : la mobilité de demain disponible de suite ?

Ne vous fiez pas à sa bouille rondouillarde. La e-Wave X de chez e-GO est une vraie voiture qui dispose de 80 kW de puissance en pic. C'est une électrique et elle se veut une solution de mobilité nouvelle.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Esthétiquement, cette e.Wave X souffle un peu le chaud et le froid. Le chaud, c'est l'allure globale, qui tient de la Fiat 500 ou de la Mini (l'originale) sur l'avant, dans l'esprit et pas dans le trait. Le froid, ce sont ces feux façon voiturette à l'arrière (d'ailleurs, ne fait-elle pas penser à la Bluecar de Bolloré avec sa grande partie noire et ses feux ronds ?). Pour le style toujours, la e.Wave X (prononcer Cross) joue les épaules larges avec des élargisseurs d'aile noirs qui ne passent pas inaperçus. Elle se voit aussi poser des barres de toit. Selon e.Go c'est un crossover. C'est en fait "le" crossover de sa e.Go Life présentée il y a 7 ans et à la carrière...confidentielle dirons-nous.

Châssis aluminium, carrosserie polymère teintée dans la masse, etc.

Mais, pour le reste, la e.Wave X est une voiture qui empile des solutions innovantes pour se démarquer. La carrosserie est en polymère (ce n'est pas une nouveauté en soi). Cela permet une teinte dans la carrosserie même et une meilleure résistance aux rayures, plaie de nos villes. Elle est basée sur un châssis en aluminium ce qui lui octroie une bonne résistance en cas de choc, mais aussi à la torsion. On n'est pas sur un véhicule de course, mais ne pas avoir un châssis en guimauve c'est pas mal pour l'agilité d'une voiture.

Trois porte, la e.GO e.Wave X dispose de 4 assises. On va dire une 2+2 car avec 3,41 m de long, la place arrière est mesurée. A l'intérieur, c'est plutôt bien dessiné, même si on redoute les matériaux durs. La facilité veut que e.Go mette un immense écran de 23 pouces qui sert à la fois d'instruments de bord et d'infodivertissement. On regrettera un peu aussi le levier de vitesse. Dans une voiture électrique, cela peut très simplement se déplacer et se transformer en commutateur. Cela dégagerait cette mini-console centrale. Bon point, le volant est réglable en hauteur et profondeur.

Renouvelable ?

Les fauteuils ont l'air de bien maintenir. Ils peuvent être recouverts de tissus ou de "cuir vegan". Ils sont compatibles IsoFix à l'avant passager et à l'arrière. De quoi installer les sièges-auto compatibles. e.Go adopte un modèle de production flexible et plus économe. Déjà, pas de tapis dans l'usine mais des chariots autonomes qui transportent véhicule par véhicule. Cela permet une économie d'énergie et surtout de surface au sol. La "micro-usine" (e.GO se pose en opposition avec une micro-factory à Tesla et sa giga-factory) est bardée de panneaux photovoltaïques, et e.GO source tous les matériaux. L'aluminium, le polymère de la carrosserie, la batterie même sont pensés pour être recyclés après un usage qui se veut plus long et important.

Venons-en à la technique, le moteur peut donc délivrer jusqu'à 80 kW (un peu moins de 110 ch) de puissance. L'autonomie est annoncée à 240 km en ville (précision très importante). La charge en courant alternatif (AC) est possible jusqu'à 11 kW avec le chargeur embarqué. Il est peu probable qu'elle soit compatible avec la charge à courant continu (DC). Trop petite batterie. e.GO ne donne pas de chiffre. Sur la Life elle dépassait à peine les 20 kWh mais l'autonomie en ville dépassait à peine les 200 km. On peut tabler sur 25 kWh environ.

Notre avis, par leblogauto.com

Par rapport à la Life, cette e.Wave X gagne en qualité (au moins visuelle) et fait vraiment voiture maintenant. Un petit véhicule électrique, "léger" et efficient, c'est sans doute l'une des solutions pour ceux qui ne peuvent éviter de prendre leur voiture quotidiennement, que ce soit en zone urbaine ou rurale.

Reste le gros point noir de cette e.GO e.Wave X : son prix. En effet, en Allemagne elle est affichée à partir de 24 990 € ! C'est juste énorme. Mais, il n'y a pas de miracle quand on a une petite production à la limite de l'artisanat. L'idée de base de e.GO était d'offrir une citadine électrique abordable pour aider à la transition vers le véhicule électrique efficient. Là, on peut dire que e.GO loupe sa cible.

En effet, à 25 000 € on a des voitures électriques de grands constructeurs qui "rassurent" et en offrent plus niveau prestations. Ne faut-il pas revoir le cahier des charges ? Déjà, pourquoi 4 places quand les véhicules du quotidien ne dépassent que très très rarement les 2 personnes à bord ? Pour viser les couples qui amènent le ou les enfants à l'école ? Marginal ! Ensuite, e.GO centre sa communication sur la ville, mais propose un véhicule de 110 chevaux capable de prendre les autoroutes (pas longtemps...). Pourquoi ?

Entre un Citroën AMI et une e.GO e.Wave X n'y a-t-il pas un juste milieu ? La Dacia Spring a de beaux jours devant elle !

Le site du constructeur

Pour résumer

Ne vous fiez pas à sa bouille rondouillarde. La e-Wave X de chez e-GO est une vraie voiture électrique qui dispose de 80 kW de puissance en pic. C'est une électrique et elle se veut une solution de mobilité nouvelle. Elle a été dévoilée par Neymar lui-même et s'affiche à partir de 24 990 €.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos