par Nicolas Anderbegani

La DeLorean bientôt de retour dans le futur

Nom de Zeus ! Un peu plus de 40 ans après la commercialisation de la DeLorean DMC-12, qui connut surtout la gloire sur grand écran, la réinterprétation moderne approche à grands pas et dévoile ses premières formes.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Futur recomposé

Le festival de Pebble Beach en août 2022 sera marqué par la révélation de la nouvelle DeLorean, créée désormais par DeLorean Motors, une société qui a racheté les actifs et les droits de feu DeLorean Motor Company et qui est basée aux Etats-Unis. Cette voiture  cultive néanmoins ses racines et sera, on l'espère, la digne descendante de l'icône des années 80. « L'excitation monte tout comme les portières de notre voiture de sport emblématique, et nous allons révéler le prototype nouvelle génération trois jours plus tôt que prévu sur la scène la plus prestigieuse de Pebble beach », a déclaré Troy Beetz, directeur marketing de DeLorean Motor Company Inc. lle sera en effet révélée le 18 août prochain à la Monterey Car Week en Californie , juste avant le fameux concours d’élégance de Pebble Beach prévu le 21 août.

En même temps que cette présentation, DeLorean annoncera également le nom officiel du véhicule. Une première image du bolide électrique a été dévoilée sur internet. On y devine des épaulements trés marqués de la poupe mais aussi des gimmicks esthétiques qui font écho à la DMC-12 des années 80 : si l'on doit s'attendre à une bande lumineuse transversale qui est devenue presque incontournable sur tous les véhicules électriques modernes premium, on reconnait dans la superposition de trois niveaux d'optiques à LEDS un clin d'oeil aux phares arrières rectangulaires de la DMC-12. On devine aussi sur la lunette arrière les "stores" de couleur noire, comme sur l'ancienne. Enfin, les derniers propos officiels confirment une ouverture de portes en élytre. Comme pour sa glorieuse ancêtre, la carrosserie est signée Italdesign.

Une ancêtre de légende

La DMC-12 originelle a été assemblée dans la banlieue de Belfast entre 1981 et 1983, dans un contexte politique et social très tendu au Royaume-Uni. Dessinée par Giugiaro, avec également une implication de Colin Chapman, cette voiture atypique était équipée du fameux V6 PRV. Dotée de deux portes papillon en inox avec une caisse en fibre de verre sur laquelle des panneaux en acier inoxydable étaient apposés, elle connaît malheureusement de gros soucis de fabrication et de qualité au début de sa production, puis pâtit ensuite des démêlés judiciaires du fondateur de la marque, John DeLorean, ce qui entraîne la faillite de l'entreprise. En 1985, la DMC-12, à la fois futuriste et presque déjà datée, est immortalisée par le film Retour vers le Futur, où, transformée en machine à voyager dans le temps truffée d'équipements délirants, elle devient une icône de la culture populaire. Un engouement qui ne faiblit pas aujourd'hui encore, avec par exemple la sortie de la version Playmobil !

Pour résumer

Nom de Zeus ! Un peu plus de 40 ans après la commercialisation de la DeLorean DMC-12, qui connut surtout la gloire sur grand écran, la réinterprétation moderne approche à grands pas et dévoile ses premières formes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.