par Frederic Papkoff

Chrysler revend GEM à Polaris

Depuis la reprise de Chrysler par Fiat, l'accent a été mis sur le développement des marques du groupe, en laissant soigneusement GEM à l'écart. Une division marginale qui sera prochainement cédée à Polaris.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Fondée en 1992 par un ancien de GM, GEM (Global Electric Motorcars) a débuté sa production en 1998. 45.000 exemplaires en ont été produits à ce jour dans l'usine implantée à Fargo (Dakota du Sud). Le rapprochement avec Chrysler (plutôt de DaimlerChrysler à l'époque) remonte à 2000, mais il faudra surtout attendre 2008 pour voir cette division placée sur le devant de la scène.

En pleine crise pétrolière, Chrysler pousse GEM sur le devant de la scène avec le projet Peaopod, présenté comme l'un des fers de lance du développement du véhicule électrique chez Chrysler. Un projet monté en épingle par Cerberus désireux de trouver des fonds, mais qui fera long feu suite à la prise de contrôle par Fiat. Car malgré le passage par la case faillite de la maison mère, GEM, spécialiste du NEV (Neighborhood Electric Vehicle), est toujours propriété de Chrysler. Jusqu'à aujourd'hui.

Désireux de recentrer son programme électrique sur de vraies voitures, et en particulier la Fiat 500, Chrysler se débarrasse donc de GEM. L'acheteur n'est autre que Polaris, spécialiste des motoneiges et des petits véhicules tout-terrains. L'accord initial a été signé, et les deux parties se sont fixé un délai de 60 jours pour finaliser la cession.

Source : Chrysler / Polaris

Pour résumer

Depuis la reprise de Chrysler par Fiat, l'accent a été mis sur le développement des marques du groupe, en laissant soigneusement GEM à l'écart. Une division marginale qui sera prochainement cédée à Polaris.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.