par Gautier Bottet

La Chine opte pour un standard de charge japonais

Pour accompagner le développement des ventes de véhicules électriques, le gouvernement chinois s'efforce d'harmoniser les systèmes de charge. Et pour la charge ultra-rapide, la Chine a choisi de s'associer à un partenaire japonais, Chademo.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

C'est un petit camouflet pour les constructeurs européens en Chine. Car alors que nos marchés, et les constructeurs avec, poussent le standard "Combo", la Chine s'est tournée vers le Japon pour définir son futur standard de charge ultra-rapide. Nous parlons ici des futurs systèmes avec des capacités de charge de 500 kW ou plus.

Les autorités chinoises se sont ainsi rapprochées du groupe de promotion du standard Chademo, poussé par l'industrie japonaise. Le nouveau dispositif sera en outre compatible avec l'actuel Chademo, ainsi qu'avec le GB/T chinois. Un avantage indéniable pour les constructeurs japonais sur le premier marché électrique, qui n'auront pas à développer de variante spécifique par rapport à leur marché national.

Et un accord visant au développement du prochain standard, qui sera partagé entre les deux pays, sera signé le 28 août à Pékin par Chademo et le China Electricity Council. Le choix du groupe japonais a été réalisé sur plusieurs critères. Dont une proximité entre les standards de communication des réseaux électriques chinois et japonais.

Bien entendu, Chademo et CEC auront aussi tout intérêt à pousser le développement de ce nouveau standard sur d'autres marchés...

Pour résumer

Pour accompagner le développement des ventes de véhicules électriques, le gouvernement chinois s'efforce d'harmoniser les systèmes de charge. Et pour la charge ultra-rapide, la Chine a choisi de s'associer à un partenaire japonais, Chademo.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.