par Frederic Papkoff

Cadillac ELR, la récupération d'énergie au bout des doigts

Avec l'ELR, GM continue l'amélioration de sa technologie "Voltec". Si le coupé Cadillac profite d'un moteur plus puissant, il est aussi doté de palettes au  volant, qui permettent de déclencher une récupération d'énergie plus importante.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Si la technologie sous sa robe est identique à celle de la Volt, la Cadillac ELR entend se démarquer par des prestations supérieures, justifiant mieux encore son prix plus élitiste. Le style est bien spécifique, à l'intérieur comme à l'extérieur, le moteur plus puissant autorise des performances en hausse, mais la conduite elle même évolue.

L'ELR se dote en effet de palettes au volant. Non pas pour changer les rapports (il n'y en a pas...) mais pour enclencher à la demande un mode de récupération d'énergie plus efficace. Jusqu'alors, la récupération d'énergie sur la Volt s'effectue essentiellement via l'utilisation de la pédale de frein. Sur le coupé Cadillac, il suffira de lever le pied de l'accélérateur et de tirer l'une ou l'autre des palettes pour engager une forte récupération d'énergie. Entrainant logiquement un ralentissement du véhicule, similaire à ce qui peut se produire sur un voiture thermique lorsque l'on rétrograde. Sans donc aller jusqu'à l'arrêt complet. Le conducteur est ici censé profiter plus pleinement de la capacité de récupération.

Source : Cadillac

Pour résumer

Avec l'ELR, GM continue l'amélioration de sa technologie "Voltec". Si le coupé Cadillac profite d'un moteur plus puissant, il est aussi doté de palettes au  volant, qui permettent de déclencher une récupération d'énergie plus importante.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.