par Elisabeth Studer

Bornes de recharge : l’Etat rajoute 500 millions d'euros

L'État va consacrer 500 millions d'euros supplémentaires au déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques (VE). Sur cette somme, 200 millions d'euros seront destinés à la prolongation du programme "Advenir".

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Annonce faite lundi par le ministre des Transports à l'occasion d'un déplacement à Limoges.

Programme Advenir : prise en charge des coûts d'installation d'une borne entre 30% et 60%

Le projet est destiné à financer l'installation de bornes de recharge classiques dans les copropriétés, les parkings, ou sur les voiries. Il prend ainsi en charge entre 30% et 60% des coûts d'installation d'une borne.

Des millions d’euros comme s’il en pleuvait

Le programme Advenir a déjà bénéficié des largesses de l’Etat – enfin de nos impôts et autres taxes - puisque 100 millions d'euros lui ont déjà été octroyés sur la période 2020-2023.

Une nouvelle enveloppe de 30 millions d'euros sera dédiée à l’accompagnement de l'installation d'infrastructures de recharge "semi-publiques" chez les professionnels des services de l'automobile.

Appels à projets

Plusieurs appels à projets pour des bornes de recharge ultrarapide seront également lancés à hauteur de 300 millions d'euros dans le cadre du plan d'investissement "France 2030".

Une part de cette somme, soit 50 millions d'euros, sera destinée à l'électrification des poids lourds, via des subventions à la construction de bornes de recharge dédiées.

Un appel à projets de 65 millions d'euros avait déjà été annoncé le 19 novembre pour des aides à l'achat de poids lourds et l'installation de bornes.

« En terminer avec les zones grises de la mobilité »

Selon le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari, "ces 500 millions d'euros vont nous permettre de nous doter de bornes partout sur le territoire et particulièrement dans nos territoires ruraux, afin d'accélérer [leur] désenclavement et en terminer avec les zones grises de la mobilité".

Un manque criant de bornes

Reste que l'objectif de 100.000 bornes ouvertes au public que le gouvernement s’était fixé pour la fin 2021 ne sera pas atteint.

"Il reste un point d'accentuation de l'effort : les bornes ouvertes au public. Pour être au bon niveau d'équipement du territoire, il manque 15.000 bornes d'ici 2025", a indiqué en octobre le ministre des Transports.

Notre avis, par leblogauto.com

Le problème est de taille : alors que la Commission européenne envisage bel et bien d’interdire la vente de véhicules thermiques en 2035, le déploiement de véhicules électriques ne pourra se faire que si les infrastructures suivent … Car la peur de la panne, le degré d’autonomie et le temps de charge constituent un important frein à l’achat.

Sources : AFP

Pour résumer

L'État va consacrer 500 millions d'euros supplémentaires au déploiement de bornes de recharge pour véhicules électriques (VE). Sur cette somme, 200 millions d'euros seront destinés à la prolongation du programme "Advenir".

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.