par La rédaction

BMW produira la Mini électrique au Royaume-Uni

C’est officiel. BMW a annoncé qu’il produira la future Mini électrique dans l’usine britannique de Cowley près d’Oxford.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

BMW n’aura pas attendu le mois de septembre pour annoncer l’usine qui produira la future Mini électrique. Les fuites survenues ce week-end semblent avoir poussé l’agenda du constructeur. Au cœur d’un enjeu symbolique pour le Brexit, les Britanniques ont remporté ce match alors que BMW a choisi l’usine de Cowley pour y produire la future Mini électrique. Les moteurs électriques seront en revanche assemblés dans les usines de Dingolfing et Landshut en Bavière.

Le ministre des Entreprises, Greg Clark, a accueilli la bonne nouvelle en précisant que « la décision de BMW est un vote de confiance dans la détermination que nous avons de faire du Royaume-Uni le lieu incontournable pour la prochaine génération de véhicules ».

Des sources proches du dossier avaient déjà expliqué les raisons de ce choix. BMW aurait choisi de continuer à produire au Royaume-Uni pour plusieurs raisons : image de marque britannique, investissements déjà réalisés dans l’usine de Cowley et des droits de douane supportables pour des volumes de production faibles. BMW ne s’attend pas à des records de vente au début. Si la demande atteignait des niveaux élevés, le constructeur pourrait toujours ajouter une nouvelle unité de production en dehors du Royaume-Uni.

On ne sait pas en revanche si BMW a reçu à l’instar de Nissan et de Toyota une lettre de réassurance du gouvernement britannique ou une promesse de subventions. Nous devrions en apprendre plus au cours des prochaines semaines.

Source : BMW

Source photo : BMW

Pour résumer

C’est officiel. BMW a annoncé qu’il produira la future Mini électrique dans l’usine britannique de Cowley près d’Oxford.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.