par La rédaction

BMW avalerait le département hybride monté avec PSA

Depuis l’annonce de la prise de participation de General Motors dans PSA Peugeot Citroën, BMW ne veut plus poursuivre son engagement dans une coentreprise impliquant le groupe français pour concevoir de nouvelles motorisations hybrides.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Dévoilé lors du Mondial de l’Automobile de Paris 2010, cette collaboration impliquait BMW et PSA dans le développement de systèmes hybrides pour une commercialisation prévue en 2015 ou 2016.

Mais BMW ne croirait plus en l’avenir de cette coentreprise, piégé par les réductions d’investissements en matière de recherche et développement de PSA et par la nouvelle coopération des français avec General Motors.

Selon L’Usine Nouvelle, les 300 emplois prévus à Mulhouse pour travailler sur la production de l’unité hybride ne devraient jamais voir le jour. Et pendant ce temps, BMW aurait proposé un contrat maison à la quasi-totalité des ingénieurs PSA actuellement en poste à Munich…

Une façon de conclure ce partenariat et de récupérer deux ans de recherche.

Et aussi : PSA et BMW, vers un divorce hybride?

Source : L’Usine Nouvelle / Peugeot

Pour résumer

Depuis l’annonce de la prise de participation de General Motors dans PSA Peugeot Citroën, BMW ne veut plus poursuivre son engagement dans une coentreprise impliquant le groupe français pour concevoir de nouvelles motorisations hybrides.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.