Lancer le diaporama
Baojun présente sa 3ème mini-citadine électrique 1
+3
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Baojun présente sa 3ème mini-citadine électrique

Sur un marché chinois pas très favorable aux petites voitures, Baojun rencontre le succès avec ses mini-citadines 2 places électriques, E100 et surtout E200. Un troisième modèle va donc venir compléter l'offre.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

  • Nom encore inconnu : E300

  • Caractéristiques techniques très proches de la E200

Depuis plusieurs mois déjà, Baojun s'est taillé une jolie place dans les ventes de véhicules électriques en Chine. La marque de la coentreprise SAIC-GM pointe ainsi 4ème du marché, avec près de 7% de pénétration. Et les véhicules électriques représentent désormais 7% de son volume. Différence de taille face à ses concurrents, ces résultats ne sont pas obtenus avec des berlines ou des SUV des segments C et D. Mais par un duo de petites citadines à 2 places, le E100 et E200. La E200 surtout semble bien fonctionner, malgré, ou grâce à un style bien particulier.

Le style est au cœur de l'évolution de l'image de Baojun, comme l'ont montré les E200, RS-3, RS-5, RM-5 ou RC-6. Cette nouvelle venue, qui pourrait adopter le nom de E300, confirme. Ses détails exploitent à fond les squircles (carrés aux angles arrondis...), pour lesquels GM évoque l'écho des ondes radar. Et la forme générale rappelle un "pod" posé sur une plateforme. Un aspect futuriste qui colle au design de la marque qualifié officiellement de "géométrie interstellaire"...

Sauf surprise, elle devrait partager son moteur avec ses deux sœurs : 29 kW / 39 ch et 110 Nm aux roues avant. Il en va de même pour la batterie : 24 kWh pour 250 km d'autonomie (NEDC). Idem pour sa longueur qui ne devrait pas dépasser les 2m50 pour environ 1m50 de large et 1m60 de haut.

Notre avis, par leblogauto.com

Baojun confirme son positionnement comme une marque à part en Chine. Une marque qui réussit à vendre des petites voitures, et une marque qui ose un style décalé sur un marché sur lequel tant d'autres constructeurs misent sur l'immobilisme stylistique.

Pour résumer

Sur un marché chinois pas très favorable aux petites voitures, Baojun rencontre le succès avec ses mini-citadines 2 places électriques, E100 et surtout E200. Un troisième modèle va donc venir compléter l'offre.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos