par Pierre-Laurent Ribault

Australian International Motor Show 2010 : Lexus CT 200h F Sport

La Lexus CT200h continue sa tournée de présentation : après la version de série à Paris, pour varier un peu les plaisirs elle se fait admirer à Sydney dans une imitation assez réussie de sa grande soeur l'IS F. L'application du traitement F Sport à la petite nouvelle de la gamme Lexus ne doit cependant pas faire naître effroi ou espoir, selon le point de vue. Pas de gros V8 ni de horde sauvage sous ce capot, c'est toujours le groupe propulseur de la Prius qui est là pour donner à la CT200h ses galons de sauveur de la planète.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La Lexus CT200h continue sa tournée de présentation : après la version de série à Paris, pour varier un peu les plaisirs elle se fait admirer à Sydney dans une imitation assez réussie de sa grande soeur l'IS F. L'application du traitement F Sport à la petite nouvelle de la gamme Lexus ne doit cependant pas faire naître effroi ou espoir, selon le point de vue. Pas de gros V8 ni de horde sauvage sous ce capot, c'est toujours le groupe propulseur de la Prius qui est là pour donner à la CT200h ses galons de sauveur de la planète.

Côté mécanique pas de changement donc, ce qui ne se voit pas se limitant à une nouvelle suspension plus ferme. Ce qui se voit, ce sont les jantes, les boucliers avant et arrière et la peinture à l'extérieur, et un traitement un peu sportif à l'intérieur via le volant, les pédales et divers détails de l'habitacle. La CT200h présentée ici ne sera pas un modèle vendu tel quel mais les amateurs pourront se constituer une identique CT200h Vavavoum Edition via le catalogue F Sport.

Source : Lexus

Lire également:

Mondial Auto Paris 2010 Live : Lexus CT200h

La Lexus IS C reçoit les accessoires F-Sport

Pour résumer

La Lexus CT200h continue sa tournée de présentation : après la version de série à Paris, pour varier un peu les plaisirs elle se fait admirer à Sydney dans une imitation assez réussie de sa grande soeur l'IS F. L'application du traitement F Sport à la petite nouvelle de la gamme Lexus ne doit cependant pas faire naître effroi ou espoir, selon le point de vue. Pas de gros V8 ni de horde sauvage sous ce capot, c'est toujours le groupe propulseur de la Prius qui est là pour donner à la CT200h ses galons de sauveur de la planète.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.