par Elisabeth Studer

Allemagne/VE : les constructeurs misent sur 15 M d'ici 2030

Le nombre de voitures électriques (VE) sur les routes d' Allemagne pourrait augmenter beaucoup plus rapidement que la plupart des experts et le gouvernement ne le supposent actuellement.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

C'est en tout cas ce qui résulte de projections confidentielles établies par les constructeurs à la demande du Ministère allemand des transports. Lequel a besoin de ces éléments pour déterminer le besoin d'équipement du pays en infrastructures de recharge.

Les constructeurs tablent sur un essor rapide des VE en Allemagne

La nouvelle étude «Infrastructure de charge après 2025/2030 - scénarios de montée en puissance du marché» du National Charging Infrastructure Control Center fournit des éléments. Commandé par le Ministère fédéral des transports et des infrastructures numériques (BMVI), il a été réalisé par l'Institut Reiner Lemoine.

Les constructeurs automobiles estiment que jusqu'à 14,8 millions de voitures 100% électriques et d'hybrides rechargeables pourraient être immatriculées en Allemagne d'ici 2030. Une projection établie à partir de calculs confidentiels établis pour les besoins de cette étude.

Laquelle est la première à utiliser une méthodologie scientifique pour déterminer combien et, surtout, quelle infrastructure de charge doit être construite d'ici 2030 pour répondre à la demande. Elle est basée sur des informations confidentielles des principaux constructeurs automobiles actifs en Allemagne concernant la montée en puissance de leurs véhicules. L'étude prend en compte les nouveaux développements techniques tels que la recharge avec des capacités plus élevées (recharge HPC) et se concentre sur les besoins des utilisateurs.

Un optimisme loin d'être partagé : la rentabilité au cœur du sujet

Néanmoins, à l'heure actuelle, la plupart des experts estiment que le déploiement des véhicules électriques en Allemagne sera beaucoup plus lent. En début de semaine, une étude publiée par le cabinet de conseil Deloitte a quant à lui estimé qu'un objectif d'environ six millions de véhicules électriques semblaient au mieux réalisables. Argument invoqué : selon le cabinet, l'industrie automobile n'est pas en mesure de passer des moteurs à combustion - actuellement encore rentables - à la technologie de propulsion électrique encore non rentable.

Aide de 3 milliards d'euros du gouvernement allemand

Le gouvernement allemand a toutefois annoncé cette semaine qu'il mettrait sur la table trois milliards d'euros supplémentaires pour aider l'industrie automobile à gérer une transition en douceur vers une mobilité propre et à surmonter la crise du Covid-19.

Les incitations dopent les ventes de VE en Allemagne

L'adoption des véhicules électriques a été lente en Allemagne par rapport à de nombreux autres marchés, mais grâce aux nouvelles incitations gouvernementales, les immatriculations ont fortement augmenté ces derniers mois. Le pourcentage de voitures purement électriques par rapport aux immatriculations de voitures neuves a atteint 8,4% en octobre, un nombre record d'acheteurs de voitures ayant opté pour cette technologie alternative.

L'épineuse question des bornes de recharge

Alors que le gouvernement allemand prévoit d'avoir seulement 7 à 10 millions de véhicules électriques sur la route à cette date, l'étude conclut que 440 000 à 843 000 bornes de recharge publiques seront nécessaires outre-Rhin d'ici 2030, en tenant compte du nombre de personnes pouvant recharger à domicile.

A l'heure actuelle, Berlin s'est fixé pour objectif d'avoir un million de bornes de recharge publiques à cette date.

Selon les conclusions de l'étude, le nombre devrait dépendre de la quantité d'infrastructure de charge privée disponible et de l'occupation de l'infrastructure de charge accessible au public, mais aussi du comportement de charge des utilisateurs: si les hubs de charge avec des points de charge rapides sont de plus en plus utilisés à l'avenir, le besoin sera nettement moindre, conclut le rapport.

Les calculs montrent également que le ratio véhicules électriques /infrastructure de recharge accessible au public de 10: 1 n'est plus approprié. L'étude calcule un ratio véhicules électriques / infrastructure de recharge accessible au public de 11: 1 en 2021, qui passera à 20: 1 en 2030. Les raisons en sont la meilleure disponibilité des infrastructures de recharge privées et la puissance de recharge croissante des véhicules électriques. Le ratio pour 2030 variera également en fonction du type de territoire. Les experts ont fixé un ratio de 14: 1 pour les zones urbaines et de 23: 1 pour les zones suburbaines et rurales.

Notre avis, par leblogauto.com

Contrairement à de nombreux équipementiers qui dépendent encore fortement de la technologie des moteurs à combustion, les grands constructeurs automobiles allemands se tournent de plus en plus vers la mobilité électrique. Dans un geste hautement symbolique, BMW a décidé de déplacer sa production de moteurs à combustion à l'étranger et de se concentrer sur la mobilité électrique dans ses usines allemandes. L'usine de la société à Munich, où BMW a son siège social, sera également rééquipée.

Pour résumer

Le nombre de voitures électriques (VE) sur les routes d' Allemagne pourrait augmenter beaucoup plus rapidement que la plupart des experts et le gouvernement ne le supposent actuellement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.