par Thibaut Emme

100 000 Tesla Model 3 produites

On peut dire tout ce que l'on veut de Tesla et de son fantasque ex-Président, Elon Musk. Mais, avec 100 000 Model 3 produites en un peu plus d'un an, Tesla réussit là où les constructeurs historiques "patinent".

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

On peut dire tout ce que l'on veut de Tesla et de son fantasque ex-Président, Elon Musk. Mais, avec 100 000 Model 3 produites en un peu plus d'un an, Tesla réussit là où les constructeurs historiques "patinent".

Depuis plus de 3 mois désormais, Tesla produit chaque semaine un peu plus de 5 000 exemplaires de la Model 3. Malgré un mois de juin qui a été tendu et a vu Tesla créer une troisième ligne de production sous une "tente", le constructeur américain a produit officiellement 53 239 Model 3 au 3e trimestre, soit un peu plus de 4000 unités par semaine.

Mais, surtout, Tesla vient de passer la barre symbolique des 100 000 Model 3 produites. Difficile de ne pas considérer cette barre comme très importante pour Tesla. En effet, bon nombre de constructeurs ne produisent pas autant de véhicules thermiques en une année. Et en ce qui concerne les constructeurs de véhicules électriques, beaucoup rêvent de tels chiffres.

Pour comparaison, Nissan a vendu dans le monde un peu plus de 55 000 Nissan Leaf depuis le début de 2018. Renault, de son côté,  a vendu à date un peu moins de 25 000 Renault Zoe. BMW écoule 20 000 i3 en Europe et aux USA.

Et tout cela sans la model 3 "de base"

Bref, on est loin des chiffres de la Model 3 qui commence à affoler les compteurs. Et encore, le lancement en Europe tarde à arriver (et l'impatience grandit). De plus, le fameux modèle à 35 000 dollars n'est pas encore là. En effet, Tesla privilégie ceux qui ont pris des options et des modèles plus chers. Néanmoins, la Model 3 à "$35,000" devrait arriver en fin d'année aux USA. Pour assurer les cadences, Tesla supprime certaines couleurs de carrosserie. Très Henry Ford non ?

De là à penser que les chiffres vont continuer sur leur lancée, il n'y a qu'un pas. Surtout qu'aux USA, la NHTSA (organisme d'état équivalent à l'EuroNCAP) estime que la Model 3 est la voiture dans laquelle on a le moins de chance d'être blessé en cas d'accident sur un panel des 50 voitures les plus "sûres" testées.

Tesla en profite pour publier son "Vehicle Safety Report" du 3e trimestre. Y sont recensés les accidents de tous les modèles Tesla. Et les données parlent. 1 accident tous les 1,92 million de miles (3,06 millions de km) en conduite manuelle quand la moyenne aux USA est de 1 accident pour 492 000 miles (792 000 km). Et avec l'Autopilot engagé, cela tombe à 1 accident tous les 3,34 millions de miles (soit 5,38 millions de km).

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Sauf que si le concurrent part à point et court (visiblement) très vite, c'est encore plus difficile de le rattraper. Aux concurrents de parler.

Illustration : Tesla

Pour résumer

On peut dire tout ce que l'on veut de Tesla et de son fantasque ex-Président, Elon Musk. Mais, avec 100 000 Model 3 produites en un peu plus d'un an, Tesla réussit là où les constructeurs historiques "patinent".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.