par La rédaction

Une taxe éventuelle sur le périphérique et les franciliennes fait réagir

La proposition du chef de file des Verts à Paris, Denis Baupin, suscite déjà la controverse. Le contraire eût été étonnant. Son idée d'une taxe visant à rendre payants le périphérique et les autoroutes franciliennes ne fait pas l'unanimité. Premier à dégainer, Georges Sarre, le président du groupe MRC au Conseil de Paris.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La proposition du chef de file des Verts à Paris, Denis Baupin, suscite déjà la controverse. Le contraire eût été étonnant. Son idée d'une taxe visant à rendre payants le périphérique et les autoroutes franciliennes ne fait pas l'unanimité. Premier à dégainer, Georges Sarre, le président du groupe MRC au Conseil de Paris.

Résumé de l'épisode précédent. Ladjoint au maire de Paris chargé des transports, et tête de liste Verts aux prochaines élections municipales, Denis Baupin, a expliqué au JDD son souhait d'instaurer une taxe pour rendre payants le périphérique et les autoroutes franciliennes. Outre la plupart des commentaires sur LBA hostiles à une telle proposition, le président du Mouvement Républicain et citoyen au conseil de Paris, le Chevènementiste Georges Sarre, ne s'est pas gêné pour charger l'idée de Denis Baupin. Morceaux choisis. "Un tel péage serait serait à la fois injuste et contre-productif" car "il réserverait l'utilisation de l'automobile sur les voies rapides aux ménages les plus riches, y compris pour se rendre à son travail".

Il poursuit soulignant  qu'une telle mesure "frapperait particulièrement les ménages aux revenus modestes et moyens" et "infligerait une double peine aux Franciliens qui ne résident pas à proximité d'une station de métro ou de RER". Il enfonce finalement le clou prévoyant que la mesure, en cas d'application, "porterait un coup grave au projet de Grand Paris, qui constitue plus que jamais une impérieuse nécessité pour les habitants de Paris et de la banlieue". Rappelons le, Denis Baupin souhaite la mise en place de son projet pour récupérer de l'argent destiné à développer les transports collectifs (allongement du tramway, création d'une rocade de métro et navette fluviale sur la Seine). L'élu vert ne semble pas créer l'adhésion la plus totale (euphémisme ?!) autour de son projet. Encore moins certain qu'il fasse fortune...

A lire également. Le périphérique et les franciliennes bientôt taxés ?

Source : AFP.

Pour résumer

La proposition du chef de file des Verts à Paris, Denis Baupin, suscite déjà la controverse. Le contraire eût été étonnant. Son idée d'une taxe visant à rendre payants le périphérique et les autoroutes franciliennes ne fait pas l'unanimité. Premier à dégainer, Georges Sarre, le président du groupe MRC au Conseil de Paris.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.