par Le Blog Auto

USA-syndicat UAW : 2d ex-patron inculpé pour corruption

Les autorités américaines ont inculpé jeudi un second ancien patron du puissant syndicat de l'éclabousse l'organisation depuis plusieurs années.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Les autorités américaines ont inculpé jeudi un second ancien patron du puissant syndicat de l'automobile UAW dans une vaste enquête pour corruption qui éclabousse l'organisation depuis plusieurs années.

Denis Williams à son tour poursuivi

Denis Williams est poursuivi pour s'être entendu avec Gary Jones, son successeur inculpé en mars, et d'autres responsables du syndicat, pour avoir détourné plus d'un million de dollars entre 2010 et 2019, a indiqué un procureur général du Michigan dans un communiqué.

"Les responsables de l'UAW se sont fait financer des centaines de milliers de dollars de dépenses personnelles" comme des bouteilles d'alcool haut de gamme, des repas, des cigares, des équipements de golf et des séjours de plusieurs mois dans des villas privées à Palm Springs, précise le document.

Ils demandaient des remboursements sur présentation de notes de frais au prétexte de conférences sur le leadership et la formation.

Des inculpations en chaîne  au sein de l'UAW

M. Williams, âgé de 67 ans, est la 15e personne à être inculpée dans cette affaire qui avait éclaté au grand jour en juillet 2018. Il a dirigé le syndicat de 2014 à 2018 et en a été le trésorier entre 2010 et 2014.

Son successeur Gary Jones, qui a plaidé coupable, a accepté de coopérer avec les autorités. Devenu le président de l'UAW en 2018, il avait été poussé abruptement vers la sortie fin 2019 pour limiter l'impact du scandale sur le syndicat.

Notre avis, par leblogauto.com

A noter également qu'en novembre dernier, General Motors (GM) a intenté un procès en racket contre Fiat Chrysler (FCA), l’accusant d’avoir conspiré avec l’UAW, le très puissant syndicat américain de l’automobile. GM accuse FCA d’avoir corrompu le syndicat dans le cadre des négociations concernant les conventions collectives afin d’obtenir des avantages financiers sur les niveaux de salaires et les conditions de travail. GM estime le préjudice en milliards de dollars.

Elisabeth Studer avec AFP

Pour résumer

Les autorités américaines ont inculpé jeudi un second ancien patron du puissant syndicat de l'éclabousse l'organisation depuis plusieurs années.

Le Blog Auto
Rédacteur
Le Blog Auto

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.