par Thibaut Emme

Sécurité Routière 2017 : +4,3% en mars

L'ONISR (*) vient de publier les chiffres provisoires de l'accidentalité sur les routes de métropole. Ceux-ci font apparaître une légère hausse des tués pour le mois de mars. Cependant, le bilan du premier trimestre est à la baisse.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Les chiffres du mois de mars sont de 266 tués, en hausse de 4,3% ou 11 personnes de plus qu'en mars 2016, 6 456 victimes à comparer aux 5 668 de mars 2016 (+788 ou 13,9%), 4 932 accidents corporels (soit +556 ou +12.7%) et enfin, 2 279 hospitalisations soit une hausse de plus de 20% (+383) par rapport à l'an passé au même mois. Si le nombre de tués est plutôt stable, les autres indicateurs de l'accidentalité sont donc en forte hausse.

-3,7% sur le premier trimestre

Toutefois, sur les 12 derniers mois, le bilan des tués reste en baisse de 1,7% avec 58 personnes tuées de moins. Les autres indicateurs restent eux en légère augmentation avec des hausses allant jusqu'à 1,6%. Sur le premier trimestre 2017, 726 personnes ont trouvé la mort sur la route. En 2016, ils étaient 754. Ainsi, c'est en baisse de 3,7%. On reste tout de même au-dessus des années 2013 à 2015.

Dans le détail, toutes les catégories participent à la baisse générale, sauf les motocyclistes en hausse de 8 victimes (soit +8,2%). Sur ce premier trimestre, l'ONISR indique que 4 régions sont en hausse. Il s'agit de la Nouvelle Aquitaine, les Pays de la Loire, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur et l'Ile de France. Toutes les autres régions métropolitaines sont en baisse.

(*) Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Source : ONISR

Pour résumer

L'ONISR (*) vient de publier les chiffres provisoires de l'accidentalité sur les routes de métropole. Ceux-ci font apparaître une légère hausse des tués pour le mois de mars. Cependant, le bilan du premier trimestre est à la baisse.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.