par Thibaut Emme

Sécurité routière : +10,1% en mai

Après un mois d'avril en baisse, les chiffres des morts sur la route repartent à la hausse au mois de mai malgré l'absence de deux ponts et malgré la pénurie de carburant qui a tout de même joué un grand rôle.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Les chiffres bruts sont : 294 décès sur la route soit 27 de plus que l'an passé et 10,1%. Le nombre d'accidents corporels est en hausse de 3,6% à 4 913 (+172) accidents, le nombre de blessés est en hausse de 2,9% à 6 144 (+176), enfin le nom de personnes hospitalisées plus de 24h grimpe de 2,6% à 2 331 (+58).

L'Observatoire National de la Sécurité Routière (ONISR) avance un début d'explication : "Le mois de mai 2016 est caractérisé par une accidentalité très contrastée. Des accidents particulièrement graves ont endeuillé le pont de l'Ascension (62 décès du mercredi au dimanche contre 41 en mai 2015, soit 21 personnes tuées en plus) et celui de la Pentecôte avec 48 décès du vendredi au lundi, contre 32 en mai 2015, soit 16 personnes tuées en plus".

En 2 ponts, ce sont donc 37 tués de plus par rapport à 2015. Pour contrebalancer cela, on pourra rappeler que le 1er et le 8 mai n'ont pas donné lieu à des ponts (souvent meurtriers en mai) et que durant une semaine au moins la pénurie d'essence a limité les déplacement. L'ONISR observe d'ailleurs une baisse des accidents sur la deuxième quinzaine de mai. Une solution pour faire baisser le nombre de morts sur 1 an ?

Sur les cinq premiers mois de 2016, on constate une hausse de 3,8% du nombre de morts par rapport à la même période en 2015 (soit 47 morts de plus).

Source et illustration : Sécurité Routière

Pour résumer

Après un mois d'avril en baisse, les chiffres des morts sur la route repartent à la hausse au mois de mai malgré l'absence de deux ponts et malgré la pénurie de carburant qui a tout de même joué un grand rôle.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.