par Thibaut Emme

Pollution : circulation différenciée de Paris à l'A86

La Préfecture de Paris a annoncé la mise en place de la circulation différenciée en conséquence de l'épisode de canicule qui provoque un pic de pollution. Tous à vos pastilles.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le pic de pollution est un pic d'ozone. L'ozone ou trioxygène (O3) se forme sous l'effet du rayonnement solaire qui transforme les NOx (oxydes d'azote) ainsi que les COV (composés organiques volatiles). Avec l'épisode caniculaire actuel, l'absence de vent accentue l'accumulation de l'ozone, nocif pour la santé.

La circulation différenciée pour l'Ile de France concernera tout le périmètre à l'intérieur de l'A86. Seront interdits les véhicules non classés, mais également ceux de catégorie 4 et 5. L'absence de macaron vaut interdiction depuis mai dernier (alors qu'en théorie seul le Certificat d'Immatriculation fait foi NDLA). Concrètement, tous les véhicules essence d'avant 1997, et tous les véhicules diesel d'avant le 1er janvier 2006 sont interdits. Quand on sait que le parc automobile français avance en âge et dépasse les 8 ans en moyenne, il risque d'y avoir pas mal de recalés.

Contrôles renforcés, mais pas assez ?

La Préfecture assure que "seuls" 12% des véhicules de la zone concernée seront ainsi interdits de circuler de 5h30 jeudi matin, à minuit. La mesure est reconductible. Pour tous ceux qui pourront circuler, la vitesse est globalement réduite de 20 km/h (et assure-t-on les radars seront ajustés). Le Préfet indique que 500 policiers sont mobilisés pour procéder à des contrôles et que 13 302 véhicules ont été contrôlés depuis lundi, dont 42% en excès de vitesse.

13 302 contrôles en 2 jours, c'est à rapporter aux plus de 15 millions de déplacements quotidiens en Ile de France, en voiture. Malgré l'amende encourue (68 euros), certains seront sans doute tentés de passer outre l'interdiction.

En compensation, un ticket "anti-pollution" est mis en place par le STIF (Syndicat des transports d'Ile de France). D'un coût de 3,80 euros, il permet de se déplacer dans toute l'Ile de France. D'autres mesures la gratuité du stationnement résidentiel, des Velib' ou autres sont reconduites.

Source : Préfecture via Le Parisien, illustration : Ministère

Pour résumer

La Préfecture de Paris a annoncé la mise en place de la circulation différenciée en conséquence de l'épisode de canicule qui provoque un pic de pollution. Tous à vos pastilles.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.