par Frederic Papkoff

Le Sénat Américain adopte de nouveaux standards de CAFE

Dans la guerre interne que se livrent les différents lobbys et politiciens aux Etats-Unis sur le sujet de la régulation des émissions de CO2, la décision semble vouloir basculer dans le sens d'une régulation plus stricte. En effet, le Sénat a voté en faveur d'une proposition de loi imposant un niveau de CAFE de 35 mpg en 2020, contre seulement 27.5 pour les "cars" et 22.2 pour les "trucks" aujourd'hui.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La réglementation américaine impose un niveau de CAFE par constructeur. Le CAFE signifie Corporate Average Fuel Economy et impose une consommation moyenne à l'ensemble de la gamme d'un constructeur. L'EPA (Agence de Protection de l'Environnement) mesure ce niveau de CAFE et impose des amendes aux constructeurs le dépassant. La NHTSA fixe quant à elle les standards et les éventuels amendements (petits constructeurs exemptés...).

Depuis 20 ans, les standards n'ont pas évolué, et depuis quelques mois déjà, le débat autour de la régulation des émissions de CO2 pour les véhicules fait rage, avec comma acteur majeur le gouverneur de Californie, le très médiatique Arnold Schwarzenegger.

Le Sénat vient donc d'adopter une nouvelle proposition de régulation qui comporte deux aspects. Premièrement, le renforcement du niveau exigé à 35 mpg (Miles par Gallon), soit environ 6.7 l/100 km, et ce d'ici à 2020. Le second volet est la suppression du privilège accordé aux "trucks" de pouvoir consommer plus. Toute la gamme d'un constructeur est soumise à la même réglementation.

Pour pouvoir passer, cette proposition a quand même abandonné l'un de ses volets les plus controversés qui voulait imposer un renforcement du standard de 4% par an de 2020 à 2030. Ce qui aurait amené les constructeurs à un niveau de CAFE de 52 mpg (4.5 l/100 km) en 2030.

Cette proposition doit maintenant être convertie en loi par le Président Bush... A n'en pas douter, les détracteurs, pétroliers et constructeurs automobiles, représentés par l'AAM (Alliance of Automotive Manufacturers), mettront tout leur poids dans la bataille...

Pour résumer

Dans la guerre interne que se livrent les différents lobbys et politiciens aux Etats-Unis sur le sujet de la régulation des émissions de CO2, la décision semble vouloir basculer dans le sens d'une régulation plus stricte. En effet, le Sénat a voté en faveur d'une proposition de loi imposant un niveau de CAFE de 35 mpg en 2020, contre seulement 27.5 pour les "cars" et 22.2 pour les "trucks" aujourd'hui.

Frederic Papkoff
Rédacteur
Frederic Papkoff

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.