par La rédaction

Le paradoxe européen

Nous évoquons régulièrement le sujet, l'Union Européenne veut réduire les émissions de CO2. Et ça ne passe pas seulement par l'amélioration de la motorisation. Un autre moyen d'y parvenir est la perte de poids. Mais si nos voitures ont pris de l'embonpoint, c'est notamment pour nous apporter plus de confort, une meilleure isolation... Et aussi pour répondre aux normes de sécurité qui impliquent de disposer d'une structure lourde.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Nous évoquons régulièrement le sujet, l'Union Européenne veut réduire les émissions de CO2. Et ça ne passe pas seulement par l'amélioration de la motorisation. Un autre moyen d'y parvenir est la perte de poids. Mais si nos voitures ont pris de l'embonpoint, c'est notamment pour nous apporter plus de confort, une meilleure isolation... Et aussi pour répondre aux normes de sécurité qui impliquent de disposer d'une structure lourde.

Néanmoins, des moyens existent pour diminuer le poids d'un véhicule: l'utilisation de matériaux composites plus légers par exemple. Le problème avec ce type de matériaux, c'est qu'ils sont difficiles à recycler. Or, Bruxelles, qui impose déjà qu'environ 80% de la masse d'un véhicule soit recyclable, souhaite que ce taux passe à 95% en 2015.

L'UE a donc deux exigences contradictoires: la diminution des émissions de CO2, et l'augmentation du taux de recyclage d'un véhicule. N'y a-t-il pas là un problème de cohérence de la politique européenne? Les voitures sont trop lourdes pour être écologiques, mais l'utilisation de matériaux composites plus légers est proscrite car ils sont difficilement recyclables.

Le défi des constructeurs automobiles sera donc de concilier ces deux exigences dans les années qui viennent. D'où une intensification des investissements et des collaborations dans le développement de solutions hybrides.

Source: Challenges

Pour résumer

Nous évoquons régulièrement le sujet, l'Union Européenne veut réduire les émissions de CO2. Et ça ne passe pas seulement par l'amélioration de la motorisation. Un autre moyen d'y parvenir est la perte de poids. Mais si nos voitures ont pris de l'embonpoint, c'est notamment pour nous apporter plus de confort, une meilleure isolation... Et aussi pour répondre aux normes de sécurité qui impliquent de disposer d'une structure lourde.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.