par Bernard Fournol

Le contrôle technique inchangé..ou presque

C'est une histoire vieille comme lui autant qu'un symbole du lobbying qui s'affaire à Bruxelles. Mais cette fois c'est sur, le contrôle technique ne sera pas annualisé.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

C'est une histoire vieille comme lui autant qu'un symbole du lobbying qui s'affaire à Bruxelles. Mais cette fois c'est sur, le contrôle technique ne sera pas annualisé.

Les sénateurs puis l'assemblée avaient éloignés la possibilité d’annualiser le contrôle. C'est désormais le même son de cloche qui résonne côté européen, puisque le texte adopté par les députés rejette l'augmentation des fréquences de passage en centre. Le texte est donc moins ambitieux que le projet de la commission européenne, même s'il ouvre la porte à un durcissement du suivi des véhicules ayant dépassés les 160000kms. Une mesure laissée à la discrétion des pays membres...

De kilométrage il sera pourtant question puisque celui-ci fera l'objet d'un contrôle et non plus seulement d'un enregistrement lors du passage en centre. Autre mesure significative, le contrôle effectué dans un des pays de la communauté devra être reconnu par tous les autres pays membres. Une évolution qui évitera le passage systématique sur les bancs hexagonaux après un achat à l'étranger.Le texte voté revient également sur les véhicules "historiques", pour lesquels les états sont libres de mettre en place leurs propres règles.

Ce vote était particulièrement attendu par les possesseurs de 2 roues. Les parlementaires français avaient "refilé" la patate chaude à leurs homologues européens. Mais là aussi, pas de contrainte nouvelle. Les motocyclettes de plus de 125cm3 pourraient être contrôlés à partir de 2022, à moins que les États membres aient "mis en place des mesures alternatives de sécurité routière pour les véhicules à deux ou trois roues, en tenant notamment compte des statistiques pertinentes en matière de sécurité routière des cinq dernières années". Autant dire que l'on en reparlera pas avant la fin du  mandat du futur président de 2017...

Source Parlement européen

Source photo: réseau Autovision

Pour résumer

C'est une histoire vieille comme lui autant qu'un symbole du lobbying qui s'affaire à Bruxelles. Mais cette fois c'est sur, le contrôle technique ne sera pas annualisé.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.