par Elisabeth Studer

Expérience à Berlin : un quartier entier sans places de parking

Berlin prévoit d'interdire le stationnement des voitures dans le quartier de de Kreuzberg, doté tout de même de 20 000 habitants. La municipalité souhaite en parallèle réaffecter l'espace pour que les enfants puissent jouer dans la rue, rapporte le media local, le Berliner Zeitung. Espérons que les vendeurs de chaussures de marche, transports en commun, taxis, services de type Uber fassent des promotions …

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Expérimentation pour stimuler la mobilité durable

L'expérimentation vise nous dit-on à stimuler la mobilité durable. En vue de cela, une interdiction serait mise en place pour interdire aux voitures de stationner dans les espaces publics pendant une période de six mois à un an.

Les livraisons néanmoins autorisées

Les rues de la zone seraient désignées comme aires de jeux, mais une partie de la circulation automobile, y compris les livraisons, serait toujours autorisée, selon une motion du Parti vert et des sociaux-démocrates. En espérant qu’il n’y ait pas d’accidents, aire de jeux et livraisons ne faisant pas forcément bon ménage.

Des places de stationnement conservées pour différents cas d’exception

Des places de stationnement pour les personnes handicapées seraient également conservées, ainsi que certaines places pour les autopartages, les véhicules électriques et les vélos de location. Le plan devra néanmoins être soumis au vote au parlement du district.

Parking à plusieurs étages à proximité

Les habitants pourront se garer dans un parking à plusieurs étages à proximité, avec des places de stationnement supplémentaires à offrir par le district selon les besoins.

La proposition indique qu'il était nécessaire de réduire le nombre de voitures, le secteur des transports de la ville de Berlin n'est pas sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de réduction de CO2.

Le stationnement à Berlin trop bon marché ?

Selon l’aide environnementale allemande (DUH), le stationnement à Berlin est trop bon marché pour les résidents.

Selon une enquête nationale que l’association a publiée lundi, 10,20 euros sont dus par an par un Berlinois pour le stationnement d’une voiture à proximité de son domicile en bordure de route. Cela place la capitale loin « derrière » d’autres villes allemandes et européennes. Les frais de stationnement des résidents dans Munich, Cologne ou Magdebourg sont à l’heure actuelle d’au moins 30 euros par an. A Fribourg c’est même 360 euros par an. Pour les gros SUV, 480 euros y seraient dus annuellement.

La DUH souligne que le stationnement des véhicules plus lourds est également plus cher d’autres villes allemandes. Mais elle fait remarquer cela ne représente qu’une fraction de ce qui est exigé de certaines villes d’autres pays européens. “A titre d’exemple, à Amsterdam, une place de parking d’habitant coûte jusqu’à 567 euros par an et à Stockholm même jusqu’à 1.309 euros par an”, indique la DUH.

Le stationnement devrait devenir plus cher

Du point de vue du gouvernement du Land de Berlin, le stationnement des résidents dans la capitale devrait devenir plus cher. L’accord de coalition prévoit une cotisation annuelle de 120 euros. Le Sénat a l’intention de mettre en œuvre l’objectif d’ici 2023. Les groupes environnementaux réclament depuis longtemps que les places de stationnement dans les grandes villes soient plus chères et que les alternatives aux voitures particulières, comme les transports en commun, soient rendues plus attractives. La DUH préconise un tarif moyen de stationnement riverain d’au moins 360 euros par an.

Notre avis, par leblogauto.com

Souhaitons bon courage aux Berlinois. Reste à savoir le nombre de véhicules détenus par les habitants de ce quartier résidentiel, le trafic de transit et l’offre de transports en commun.

De l’autre côté du Rhin, si une telle expérience n’est pas encore menée officiellement, reste que les places se font de plus en plus rares …. Les quelques rares espaces anciennement disponibles étant « réquisitionnés » par les bornes de locations de vélos.

Sources : Berliner Zeitung

Pour résumer

Berlin prévoit d'interdire le stationnement des voitures dans le quartier de de Kreuzberg, doté tout de même de 20 000 habitants. La municipalité souhaite en parallèle réaffecter l'espace pour que les enfants puissent jouer dans la rue, rapporte le media local, le Berliner Zeitung. Espérons que les vendeurs de chaussures de marche, transports en commun, taxis, services de type Uber fassent des promotions …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.