par Thibaut Emme

Ethylotest obligatoire : pas de contravention avant le 1er mars 2013

Obligatoire depuis le 1er juillet pour la conduite de tout véhicule à moteur d'une cylindrée supérieure à 50cm3, l'éthylotest est devenu une denrée rare au point qu'une véritable pénurie s'est installée. La tolérance qui prévalait jusque début novembre sera prolongée jusqu'au 1er mars 2013 sur décision du Ministre de l'Intérieur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

"L’objectif de ce report est de permettre à l’ensemble des conducteurs de s’équiper dans de bonnes conditions et à un juste prix" annonce-t-on au ministère de l'Intérieur. En effet au fur et à mesure que la date fatidique approchait, des abus sur les prix ont été constatés faisant doubler, tripler voire plus le coût du dispositif pour les conducteurs (qui coûte habituellement 1 euro l'éthylotest). Après une concertation avec les deux principaux fabricants - qui ne peuvent assurer actuellement un approvisionnement suffisant - Manuel Valls a donc reporté de 4 mois le début des sanctions pour défaut de possession d'éthylotest par le conducteur.

Durant ce laps de temps supplémentaire, un débat devrait également s'installer entre le ministère et les associations pour statuer de la pertinence du dispositif. Le Ministre Valls s'est toujours publiquement montré favorable à ce dispositif contrairement à certaines associations qui ne le trouve pas pertinent. Ce report devrait permettre un reflux immédiat des prix et l'éthylotest pourrait devenir LE cadeau de noël par excellence histoire de ne pas se trouver dépourvu au printemps.

Pour rappel tout conducteur d'un véhicule de plus de 50cm3 doit être en possession d'un dispositif de test d'alcoolémie (chimique ou électronique) en cours de validité, et de norme NF ou équivalent européen. A défaut, le conducteur s'expose à une contravention simple de 11 euros.

Lire également : Ethylotests dangereux ? Les fabricants démentent

Source et photo : Ministère, via le Parisien

Pour résumer

Obligatoire depuis le 1er juillet pour la conduite de tout véhicule à moteur d'une cylindrée supérieure à 50cm3, l'éthylotest est devenu une denrée rare au point qu'une véritable pénurie s'est installée. La tolérance qui prévalait jusque début novembre sera prolongée jusqu'au 1er mars 2013 sur décision du Ministre de l'Intérieur.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.