par Christophe Labedan

Emissions de Dioxyde de carbone: la Commission Européenne enfumée

La stratégie de la Commission Européenne visant à faire en sorte que l'Union Européenne soit le leader mondial du combat contre le réchauffement planétaire semble avoir fait long feu, malgré une annonce en fanfare il y a quinze jours. Un plan législatif annoncé pour aujourd'hui devait être mis en place pour forcer l'industrie européenne à diminuer les émissions de dioxyde de carbone pour les véhicules neufs en passant à 120g/km d'ici 2012. Le projet vient dêtre relègué à une pile de dossiers à suivre plus tard suite aux propositions contradictoires proposées par les départements de l'environnement et de l'industrie. L'objectif d'obtenir une réduction de 20% des gaz à effet de serre d'ici 2020 semble donc compromis vu l'incapacité à traiter le premier objectif.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Apparemment, imposer une réduction des émissions de dioxyde de carbone à 120g/km signerait à court terme l'arrêt de mort de DaimlerChrysler, Audi, BMW et Porsche ce qui est inacceptable, l'objectif étant de faire de l'Europe le leader des technologies vertes tout en favorisant la production et l'emploi. Une telle réduction aurait pour effet secondaire, selon l'industrie automobile britannique, une augmentation des prix sur les véhicules européens (jusqu'à 4000/véhicule), une délocalisation de la production et serait moins efficace qu'un ensemble de mesures pour réduire les émissions.

La moyenne des émissions en 2005 était de 163g/km et ne devrait pas passer en dessous de la barre des 160g d'ici 2008 alors que l'industrie automobile européenne s'était volontairement engagée sur un objectif de 140g/km d'ici 2008 et que le Japon, leader dans le secteur des voitures écolo ne s'est fixé qu'un pauvre objectif de 138g d'ici 2015.

Personne ne semble savoir comment atteindre cet objectif et la crédibilité de la commission semble de fait, sérieusement compromise. A suivre...

Pour résumer

La stratégie de la Commission Européenne visant à faire en sorte que l'Union Européenne soit le leader mondial du combat contre le réchauffement planétaire semble avoir fait long feu, malgré une annonce en fanfare il y a quinze jours. Un plan législatif annoncé pour aujourd'hui devait être mis en place pour forcer l'industrie européenne à diminuer les émissions de dioxyde de carbone pour les véhicules neufs en passant à 120g/km d'ici 2012. Le projet vient dêtre relègué à une pile de dossiers à suivre plus tard suite aux propositions contradictoires proposées par les départements de l'environnement et de l'industrie. L'objectif d'obtenir une réduction de 20% des gaz à effet de serre d'ici 2020 semble donc compromis vu l'incapacité à traiter le premier objectif.

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.