par Thibaut Emme

Dieselgate : Daimler va rappeler 3 millions de voitures en Europe

Alors que le constructeur est accusé d'avoir truqué 1 million de voiture dans le monde et que des perquisitions ont eu lieu à son siège, Daimler lance un rappel sur 3 millions de véhicules rien qu'en Europe.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Alors que le constructeur est accusé d'avoir truqué 1 million de voiture dans le monde et que des perquisitions ont eu lieu à son siège, Daimler lance un rappel sur 3 millions de véhicules rien qu'en Europe.

Certains y verront des aveux de tricherie. D'autres, comme Daimler, préféreront parler d'un plan pour rassurer les clients et soigner son image auprès de la commission européenne. Il n'empêche, le plan d'envergure a été approuvé par le Conseil d'Administration.

"Le débat public sur les moteurs diesel sème le doute, spécialement pour nos clients. Par conséquent, nous avons décidé de mesures supplémentaires pour rassurer les conducteurs de diesel et pour renforcer la confiance dans la technologie diesel" a déclaré le patron de Daimler, Dr. Dieter Zetsche.

Daimler joue sur les mots

Le constructeur allemand indique que ce rappel massif, aura peu ou prou le même but que celui lancé depuis mars dernier sur les modèles compacts ainsi que les utilitaires Classe V. En gros, une reprogrammation pour "une amélioration des émissions de NOx".

Mais, cela ressemble plus à un moyen de remettre les véhicules en conformité avec la norme (et son esprit). Actuellement, Daimler est suspecté d'avoir, comme Volkswagen, mis un code logiciel pour détecter les phases de test. Quand la détection est faite, les systèmes de dépollution fonctionnent normalement et les moteurs respectent la norme. Dès que le moteur n'est plus en phase de test, les systèmes sont shuntés ou utilisés de façon parcimonieuse. Les niveaux de pollution explosent alors.

Un coût de 220 millions d'euros

Daimler indique investir 220 millions d'euros dans ce rappel. Evidemment, les clients n'auront rien à payer pour cette "mise à niveau". Mais, Daimler n'indique pas quelles seront les conséquences sur la durée de vie des systèmes de dépollution ni si les moteurs conserveront leurs puissance et agrément.

De plus, 220 millions d'euros est une paille à côté de ce que pourrait coûter la triche si elle est avérée. Le rappel débutera la semaine prochaine et durera "un certain temps". Pas échaudé par les moteurs diesel, Daimler promet aussi une mise sur le marché plus rapide des nouvelles motorisations diesel "plus propres".

Source et illustration : Daimler

Pour résumer

Alors que le constructeur est accusé d'avoir truqué 1 million de voiture dans le monde et que des perquisitions ont eu lieu à son siège, Daimler lance un rappel sur 3 millions de véhicules rien qu'en Europe.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.