par La rédaction

Brésil : taux d'alcoolémie réduit à 0.0

Alors qu'en France resurgit épisodiquement le serpent de mer sur une baisse légale du taux d'alcoolémie, comme récemment avec une tentative d'embryon de début d'essai d'ébauche de diminution de 0.5g/l à 0.2, les autorités politiques brésiliennes viennent de voter une loi abaissant le taux légal d'alcoolémie à 0g/l (contre 0.6 jusqu'ici). Caipirinha et volant ne font plus du tout bon ménage. Car en cas d'infraction...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

... Tout conducteur pris par les pandores sera condamné à une amende de 955 reales, soit environ 385 euros, ainsi que le retrait pur et simple de son permis de conduire pour une durée d'un an. Le président Lula tout comme l'ensemble des forces politiques du Brésil frappent ainsi très fort dans la lutte contre l'alcool au volant en dévoilant également deux autres pans de cette loi : l'obligation de se soumettre au révélateur de l'éthylotest (les modalités précises d'application ne sont pas explicites pour l'instant) et l'interdiction de vente de boissons (contenant de l'alcool évidemment) dans tout établissement à proximité des autoroutes contrôlées par le gouvernement fédéral. Pour chaque constat d'infraction à cette loi, le tenancier de l'établissement devra s'acquitter d'une amende de 1 500 reales, environ 600 euros.

Le gouvernement brésilien promet une impunité zéro dans ce domaine sans négliger l'aspect prévention avec l'annonce de prochaines campagnes de sensibilisation. Selon des études réalisées pour le compte du ministère de la justice, lors des quatre dernières années, près de 80% des morts victimes d'accidents de la route (contre par exemple en France en 2006 29.4% dans un accident à taux connu) présentaient des traces d'alcool dans le sang. Vu sous cet angle...

Source : G1 et El Pais.

Pour résumer

Alors qu'en France resurgit épisodiquement le serpent de mer sur une baisse légale du taux d'alcoolémie, comme récemment avec une tentative d'embryon de début d'essai d'ébauche de diminution de 0.5g/l à 0.2, les autorités politiques brésiliennes viennent de voter une loi abaissant le taux légal d'alcoolémie à 0g/l (contre 0.6 jusqu'ici). Caipirinha et volant ne font plus du tout bon ménage. Car en cas d'infraction...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.