par Thibaut Emme

World RX : Timmy Hansen roi de Lohéac 2015

La manche du championnat du monde de rallycross à Lohéac a couronné le jeune Timmy Hansen pensionnaire de l'écurie Peugeot Hansen. Il conclue de la meilleure manière un weekend intense pour les pilotes et les spectateurs.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Lohéac est souvent considéré comme le temple du rallycross bien aidé par l'histoire du circuit ainsi que le public venu une nouvelle fois en masse. Sous un franc soleil, la piste technique du circuit breton a douché certains espoirs mais a été aussi la terre promise pour les frères Dubourg, dont Jean-Baptiste qui signe un podium exceptionnel sur une "vieille" C4 WRX et Andréa qui fait 2nd en Super 1600 sur Clio.

Manches qualificatives

Les deux premières manches ont montré qu'il faudrait compter avec Solberg et Hansen, 1 et 2 des deux premiers tours. Ekström s'est aussi montré très en forme sur son Audi S1. Parmi les "guests" venus spécialement sur la manche de Lohéac comme Yvan Muller, Guerlain Chicherit, Hervé Knapick (cf. photo. A 68 ans, il lève encore allègrement la patte) ou François Duval, l'apprentissage du niveau mondial n'est pas facile. Par exemple Muller qui signe le 8ème temps en première manche ne fait que 32 ème en deuxième manche après des contacts virils.

Grace à ces résultats en dent de scie pour beaucoup de monde, Davy Jeanney, l'autre pensionnaire du team Peaugeot-Hansen et déjà vainqueur de deux manches cette année, malgré une 9ème et 8ème place est 5ème au soir du premier jour. Timmy Hansen mène avec 100 points sur 100 possibles, suivi par Solberg, Ekström et Kristoffersson. La piste de Lohéac s'est creusée et malmène les machines et les hommes, mais les spectateurs se réjouissent car les voitures décollent à chaque tour.

Ce dimanche matin, on prend les mêmes et on recommence. Petter Solberg semble encore en forme et remporte sa course et la manche 3 devant Hansen. Heikkinen et sa Polo se montre enfin de même que l'un des chouchous du public, JB Dubourg. On pourra même noter la bonne performance d'ensemble de Gaëtan Serazin sur sa 208 privée. Muller fait 10ème de cette manche mais paie sa 32ème place d'avant. Il est 16ème au général derrière Grosset Janin avant la 4ème manche déterminante pour la suite des événements. Seuls les 12 premiers passent en demi-finale.

Dans la 4ème manche, Solberg et Hansen "économisent" les pneus et les machines. Les concurrents n'ont que 4 trains de pneus pour le weekend et essaient d'arriver en demi, voir finale avec des pneus neufs. Kristoffersson remporte la manche devant Timerzyanov déchaîné. Malgré sa première manche totalement ratée (casse mécanique) le Russe signe la 2ème place et grimpe en demi-finale. Mais le public se lève lorsque Muller va au contact avec Jeanney. L'Alsacien ne fait aucun cadeau à Jeanney et l'envoie pratiquement en tête-à-queue. Le français sauve les meubles mais finit 11ème. Il sera en dernière ligne à l'extérieur pour sa demi-finale. Dur. Muller qui ne joue pas le championnat du monde ne passe pas en demi mais a influer sur le résultat.

Demi-finale : Jeanney se fait balancer

Timmy Hansen est en pôle de la première demi. Il va courir avec Ekström, Dubourg, Bakkerud, Marklund et Jeanney pour l'une des 3 premières places. Hansen réalise l'envol parfait et vire en tête devant Ekström. Derrière Jeanney n'a pas pu refaire le coup du samedi en travers par l'extérieur et se retrouve à l'arrière. Il va falloir jouer des portières. A l'entame du 3ème tour, il passe Bakkerud qui a visiblement un problème de pneu. Mais le Norvégien balance le Français qui sort violemment et vient frapper le talus. Il sort indemne mais c'est un gros choc.

Devant Hansen a course "facile". Ekström suit à quelques mètres et Dubourg devant un public acquis à sa cause accroche la 3ème et dernière place qualificative. Le voilà en finale d'une manche du championnat du monde !

Dans la deuxième demi, Solberg place sa DS3 en pole devant Kristoffersson. Suivent sur la grille Heikkinen, Larsson, Timerzyanov et Serazin qui va souffrir mais tout tenter pour faire un exploit. Solberg réalise un départ canon comme il en a le secret. Il vire en tête devant Kristoffersson et commence à creuser l'écart dès les premiers virages. Contact pour Timerzyanov qui abîme sa Ford (une habitude pour lui). Il glisse à la 6ème place mais régale le public avec son pilotage démonstratif.

Lorsqu'il prend son tour joker, Heikkinen se retrouve à côté de Larsson. Il va rater la finale. Larsson et son Audi S1 100% privée réussit à le maintenir derrière lui et prend la dernière place qualificative. Devant Solberg a été intouchable mais Kristoffersson n'a peut-être pas tout donné.

Finale : Hansen intouchable

La grille de la finale est un peu une grille rêvée. Les 3 premiers du championnat (Solberg, Hansen, Kristoffersson) sont là, accompagnés par Ekström, Larsson ainsi que le "petit poucet" JB Dubourg qui porte les espoirs tricolores. Au feu vert, Hansen prend un bon envol avec Solberg à ses côtes. Mais le jeune pilote Peugeot Hansen est à l'intérieur et vire en tête suivi par Solberg. Derrière Ekström s'accroche avec Heikkinnen et part en tête à queue. Finale quasi terminée pour lui. Dubourg est en retard mais ne lâche rien. Larsson doit abandonné peu après.

Hansen crée un petit écart avec Solberg. La gestion des pneus ne doit pas être la même et Hansen a peut-être garder des gommes plus fraîches. Kristoffersson a pris son tour joker dès le 2ème tour et Dubourg tente de créer un écart suffisant avant de prendre le sien. Il le prend et donne tout. C'est la folie à Lohéac, Dubourg et sa C4 ressort devant Kristoffersson le public est debout. Encore quelques virages et le drapeau à damier s'abaisse sur Timmy Hansen intouchable, suivi par Solberg et par un incroyable Dubourg. Il salue le public en grimpant sur le toit de la voiture. Hansen également.

Avec cette victoire, Hansen se rapproche de Solberg et lui reprend 4 points. Il est solide second du championnat avec 182 points contre 219 à Solberg. Kristoffersson est 3ème à 156 points, Jeanney recule à la 5ème place derrière son "boureau" du jour, Bakkerud 4ème. La prochaine étape à lieu le 18 septembre, à Barcelone. Il reste 4 manches à disputer et l'équipe Peugeot Hansen compte continuer sur sa lancée de 3 victoires consécutives. L'écurie suédoise est en tête du championnat constructeurs.

#PilotePoints
1Petter SOLBERG219
2Timmy HANSEN182
3Johan KRISTOFFERSSON156
4Andreas BAKKERUD152
5Davy JEANNEY146
6Mattias EKSTRÖM139
7Reinis NITISS123
8Toomas HEIKKINEN109
9Robin LARSSON76
10Timur TIMERZYANOV68

Illustration : T. Emme/le blog auto

Pour résumer

La manche du championnat du monde de rallycross à Lohéac a couronné le jeune Timmy Hansen pensionnaire de l'écurie Peugeot Hansen. Il conclue de la meilleure manière un weekend intense pour les pilotes et les spectateurs.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.