par Joest Jonathan Ouaknine

Un site pour les fans de Rouen-les-Essarts

Rouen-les-Esssarts est l'un des plus mythiques circuits franais (avec Reims-Gueux et Montlhery, dont le point commun est galement d'tre l'abandon, hlas.) Alors qu'en Grande-Bretagne, on fait revivre Brooklands, en France, on a ras les btiments de ce circuit, comme pour tre sur que plus jamais il n'accueillera de comptitions.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Rouen-les-Esssarts est l'un des plus mythiques circuits franais (avec Reims-Gueux et Montlhery, dont le point commun est galement d'tre l'abandon, hlas.) Alors qu'en Grande-Bretagne, on fait revivre Brooklands, en France, on a ras les btiments de ce circuit, comme pour tre sur que plus jamais il n'accueillera de comptitions.

Il n'en reste que la piste, c'est dire trois dpartementales perdues au fond des bois.

Heureusement, une sympathique association de motards s'active en prserver la mmoire.

Rouen, s'tait un circuit comme on en faisait en France dans les annes 50: on bloque trois dpartementales, quelques bottes de pailles et c'est parti!

Et ne croyez pas que c'tait un tourniquet pour retraits comme Magny-Cours! Le nouveau monde, les six frres, Samson ou le chemin de l'toile taient autant de morceaux de bravoure.

Rouen, c'tait galement l'poque o il n'y avait ni grillages, ni vigiles l'entre des paddocks et o on pouvait croiser un pilote, en manches de chemise et discuter avec lui cinq minutes avant le dpart.

Inaugur en 1951 par les racers 500 (anctre de la F3), il accueille la F1 six ans plus tard. La cohabitation avec Reims (qui accueille galement la F1) se fait de manire pacifique: un coup toi, un coup moi.

A la belle poque, Rouen accueillait galement des sport-protos, des F2, des F3 et des motos.

En 1968, c'est le drme: Jo Schlesser se tue bord de la Honda V12. La F1 ne reviendra plus Rouen: trop dangereux.

Reims n'a pas survcu "Toto" Roche, son promoteur et lorsque Jean Savale, son pendant rouennais prend sa retraite en 1974, le circuit est presque condamn. D'autant plus qu'en 1972, l'autoroute le coupe au deux tiers; le grsil est dcapit. En 1980, les F2 y viennent pour la dernire fois, il ne reste plus que le trophe fdral.

Mais les pilotes se plaignent de Rouen: il n'y a ni bac sable, ni chappatoire, mais des platanes et des rails tranchant comme du rasoir. 1993, sera la dernire anne des F3, FR et Carrera Cup des championnats de France. encore une course de Cobra du trophe Bardhal et Rouen est abandonn. Une dcision d'autant plus idiote qu'aujourd'hui, part Le Mans, il n'existe plus de circuits sur toute la faade ouest.

En 1999, les tribunes sont dtruites. Depuis, Erick Schneider, dont l'oncle tenait la buvette du circuit, se bat contre l'oubli. Avec sa bande de motards, ils ont cr un site et ils organisent des meeting, ouvert aux voitures.

Et la course? Aucune des trois communes limitrophes ne veut en entendre parler. Dommage.

Site officiel:

Moto les Essarts

A lire galement:

Mercedes Brooklands

Retrospective GP de France: Rouen 1968

Pour résumer

Rouen-les-Esssarts est l'un des plus mythiques circuits franais (avec Reims-Gueux et Montlhery, dont le point commun est galement d'tre l'abandon, hlas.) Alors qu'en Grande-Bretagne, on fait revivre Brooklands, en France, on a ras les btiments de ce circuit, comme pour tre sur que plus jamais il n'accueillera de comptitions.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.