par La rédaction

Trophée Andros : Romain Grosjean gagne à Isola 2000

Après Olivier Panis sur une Skoda Fabia, Romain Grosjean gagne la deuxième course de Trophée Andros à Isola 2000 sur une Renault Clio. Il est le sixième vainqueur différent de l’hiver.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Meilleur temps des deux manches qualificatives, Romain Grosjean a survolé sa finale avec 18 secondes d’avance.

« On a connu un début de Trophée Andros plus difficile que prévu », raconte l’ancien pilote de F1 sur le site de la série. « C’était la meilleure façon de commencer l’année 2011. C’est génial pour toute l’équipe DA Racing. Ils se sont tous donné à fond  pour réparer nos quelques bêtises et pour faire évoluer l’auto. C’est donc une belle récompense. Nous avons bénéficié ce week-end d’une évolution qui nous a permis de franchir un gros palier. On a retrouvé de la performance. Notre Clio est plus facile à conduire, je me sens plus à l’aise à son volant. J’ai pris énormément de plaisir aujourd’hui. Je n’ai cessé d’avoir le sourire sous le casque. J’avais la sensation de tout maîtriser et ça c’est un sentiment exceptionnel. »

Sur la deuxième marche du podium de cette deuxième course on retrouve un revenant : le Suisse Jonathan Hirschi. Première course de l’hiver et premier podium. Celui qui défend les intérêts de l’équipe Saintéloc Racing n’a pas mis bien longtemps à retrouver ses repères.

« Il était prévu initialement que je fasse la saison complète, mais malheureusement il y a eu clash de dates entre la manche d’ouverture de Val Thorens et le meeting de clôture du GT1 World Championship, affirme le Suisse. Je me suis donc dit que j’allais essayer d’être présent à au moins deux reprises, ici à Isola 2000, sur un tracé que je ne connais pas, et puis Lans-en-Vercors. Je n’ai pas été très satisfait de ma première course. Il faut dire que sauter du baquet d’une Aston Martin GT1 à celui d’une BMW Série 1 version glace n’est pas tâche aisée. C’est un pilotage très spécifique. Mais cette première course m’a permis de reprendre mes marques, j’ai fait quelques petites erreurs. Par la suite ça s’est plutôt bien passé. Je me suis fait énormément plaisir, et j’ai roulé à bloc tout le temps. Rendez-vous maintenant à Lans-en-Vercors. »

Malgré un week-end certainement en deçà des espérances, Alain Prost monte sur la troisième marche du podium de cette seconde course. Le Professeur repart d’Isola 2000 en conservant les rênes du classement général, et c’est bien ça l’essentiel.

« Dès les premiers tours de roues, j’ai senti que tout ne fonctionnait pas comme nous le voulions, et n’avons jamais réussi à trouver l’équilibre, concède le pilote du Dacia Duster Glace. Aujourd’hui je pensais vraiment pouvoir monter sur la plus haute marche du podium. J’avais gardé mes bons pneus, mais en fin de compte, ils n’ont jamais bien marché. Mais il faut savoir positiver. Je marque des points supplémentaires par rapport à mes concurrents directs. Mais j’étais vraiment parti pour marquer 80 points aujourd’hui. »

Classement Isola 2000 2 : 1. Romain Grosjean (Renault Clio) – 2. Jonathan Hirschi (BMW Série 1) – 3. Alain Prost (Dacia Duster) – 4. Franck Lagorce (Skoda Fabia) – 5. Jean-Philippe Dayraut (BMW Série 1) – 6. Olivier Pernaut (BMW Série 1) – 7. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio) – 8. Evens Stievenart (Skoda Fabia) – 9. Bertrand Balas (Toyota Auris) – 10. Olivier Panis (Skoda Fabia)…

Classement général Trophée Andros : 1. Prost 596 pts - 2. Dayraut 581 pts – 3. Panis 570 pts – 4. Stievenart 562 pts – 5. Balas 554 pts – 6. Lagorce 547 pts – 7. Dubourg 514 pts – 8. Llorach 502 pts – 9. Pernaut 495 pts – 10. Villeneuve 473 pts…

Pour résumer

Après Olivier Panis sur une Skoda Fabia, Romain Grosjean gagne la deuxième course de Trophée Andros à Isola 2000 sur une Renault Clio. Il est le sixième vainqueur différent de l’hiver.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.