par Nicolas Anderbegani

Romain Grosjean tente l'aventure américaine !

Il voulait rebondir, ne pas terminer sur cet accident...et ce retour se fera aux Etats-Unis ! Romain Grosjean a confirmé cet après-midi en bon geek, via sa chaîne Twitch, son engagement en Indycar dès 2021.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

A peine sorti du brasier de Bahrein, Romain Grosjean avait voulu reprendre au plus vite le volant mais avait dû y renoncer face à l'ampleur de ses blessures aux mains. La rumeur circulait depuis quelques semaines et c'est désormais officiel, Romain Grosjean rejoint le clan des frenchies représenté par Sebastien Bourdais et Simon Pagenaud dans le prestigieux championnat nord-américain de monoplaces.

Romain Grosjean s'engage avec le Dale Coyne Racing, une équipe expérimentée qui connaît bien la "french touch" pour avoir fait rouler Sebastien Bourdais de nombreuses saisons, avant que le Manceau ne soit parti chez Foyt l'an dernier. Pour l'instant, le contrat porte sur 12 courses et ne concerne que les tracés routiers et urbains. Les épreuves sur ovale ne sont pas au programme, surtout sur les superspeedways, car c'est un apprentissage long et bien plus difficile qu'il n'en a l'air. Mais surtout, comme il l'explique plus longuement dans un entretien donné aux médias US, le facteur risque et le ressenti de sa famille ont pesé dans la réflexion. Cela exclut donc l'INdy 500 de son programme. Par contre, il garde dans un coin de sa tête une participation à la course de Gateway, sur le petit ovale de 1,25 mile.

«Je suis très excité de cette opportunité de courir aux Etats-Unis », a déclaré Grosjean «J'avais différentes options devant moi pour cette saison à venir et choisir de participer à IndyCar Racing était définitivement ma préférée. Bien que je ne sois pas encore prêt à affronter les ovales! L'IndyCar a des règles du jeu beaucoup plus équitables que ce à quoi j'ai été habitué dans ma carrière jusqu'à présent. Ce sera passionnant de se battre pour des podiums et de gagner à nouveau. Ma main gauche est toujours en train de guérir, mais nous sommes sur le point de revenir dans la voiture de course et d'entamer ce prochain chapitre de ma carrière.

«J'ai regardé la course, j'adore ça, et je connais des pilotes de ce sport comme Simon Pagenaud, Sébastien Bourdais et Marcus Ericsson. Mais en termes de conduite - et peut-être que je me trompe complètement - je n'ai jamais été vraiment attiré par les ovales, même si bien sûr ils sont spectaculaires à regarder. Donc de toute façon, j'ai regardé le calendrier, j'ai vu Road America, Mid-Ohio, St. Pete, Long Beach, Laguna Seca, Barber, et ces pistes sont absolument fantastiques. J'ai pensé: 'OK, allons-y!' »

«Si j'avais 25 ans et que je n'avais pas d'enfants, je ferais toute la saison, sans aucun doute. Mais je suis père de trois enfants, et pendant deux minutes et 45 secondes à Bahreïn, je sais qu'ils pensaient avoir perdu leur père. Donc si j'étais plus jeune, oui, je ferais tout et accepterais que tout sport automobile comporte des risques. Mais en tant que père, je ne peux pas refaire passer ma famille à travers cette phase, et à Indy, vous pouvez avoir de gros accidents. Les conducteurs ne sont principalement pas blessés, mais quand vous le voyez à la télévision, votre respiration s'arrête un instant. Je pense que mes enfants ont déjà eu le sentiment que personne ne veut vraiment ressentir, et je ne peux plus leur faire subir ça."

Le Dale Coyne Racing fait un joli coup en recrutant le "vétéran" de la F1 aux côtés de Ed Jones.

«Nous discutons avec Romain depuis un certain temps déjà, avant même son accident à Bahreïn», a commenté Dale Coyne. «Il a montré de l'intérêt au cours des derniers mois et nous sommes très heureux qu'il ait choisi de poursuivre sa carrière avec nous et ravis d'accueillir un pilote avec son pedigree en Amérique, la Série et notre équipe. Nous pensons qu'il sera une force avec laquelle il faudra compter dans la série (...) Nous sommes ravis d’entamer notre première saison complète de course NTT INDYCAR SERIES avec Dale Coyne Racing, et d’avoir un pilote du calibre de Romain Grosjean pour courir dans la rue et les cours sur route le rendent encore plus excitant pour nous. Nous attendons avec impatience cette saison. »

Romain Grosjean marche ainsi sur les pas des nombreux pilotes de F1 qui ont poursuivi leur carrière en Indycar après la F1: Fittipaldi, Mansell, Téo Fabi, Gugelmin, Bourdais, Barrichello, Sato et bien d'autres encore. Débuts programmés le 18 avril au Barber Motrosport Park en Alabama ! De quoi aussi booster l'audience de l'Indycar en France !

Images : Dale Coyne

Pour résumer

Il voulait rebondir, ne pas terminer sur cet accident...et ce retour se fera aux Etats-Unis ! Romain Grosjean a confirmé cet après-midi en bon geek, via sa chaîne Twitch, son engagement en Indycar dès 2021.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.