par La rédaction

Rallycross, retour sur Lavaré-Sarthe 4ème vainqueur en D1

Le circuit de Lavaré-Sarthe, se caractérise par une longue ligne droite de départ de 296 m qui se termine par un gros freinage qui débute sur la terre. Le tour joker assez serré ne pardonne pas les erreurs ni la précipitation. La petite pluie du samedi n’a pas rendu les choses faciles pour tout le monde. Dans ces conditions il n’est pas étonnant de voir apparaître de nouveaux vainqueurs dans les 5 divisions. Toutes sauf la D3 ou Marc Morize (Peugeot 207 V6) conserve une toute petite longueur d’avance sur Christophe Saunois (Toyota Corolla V6).

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En division 1, Le champion de France Marc Laboulle (Citroën C4 WRC) était présent n’ayant pas à cette même date d’épreuve de championnat d’Europe. Le leader actuel du championnat de France, Jérôme Grosset-Janin (Renault Clio 3 WRC) n’a pas pu rééditer sa victoire de Châteauroux ST-Maur, mais il faut dire que sur 5 courses disputées nous avons 4 vainqueurs différents ce qui démontre l’intensité des débats et le nombre de pilotes de pointe.

Gaëtan Sérazin (Peugeot 207 WRC) déjà connu pour ses titres de champions de la coupe de France D3, a bien porté les couleurs OTS en remportant la pole à l’issue des deux premières Manches, et la finale !

Une 1re victoire en D1 de Gaëtan, qui nous annonce une fin de saison s’annonce palpitante. Jean-Baptiste Dubourg (Citroën Xsara WRC) a fait forte impression après son passage par la finale B, il termine second de la A, chapeau.

En division D1A, en l’absence de Steven Bossard, deux vainqueurs différents sur les deux dernières courses avec cette fois-ci Laurent Chartrain (Citroën Saxo kit car), ce qui n’est pas une surprise pour les amateurs de Rallycross. Par ailleurs une belle lutte se poursuit entre  David Olivier (Renault Twingo II D1A) et Adeline Sangnier (Citroën saxo). Pour Fabien Chanoine (Dacia Sandero D1A) cela n’était pas son week-end.

En Division 3, Marc Morize arrache encore la pole et l’emporte. Christophe Saunois, qui doit passer par la finale B, et partir en dernière ligne de la finale A, remonte et termine second devant Henri Navail (Renault Clio V6) et Stéphane Dréan (Renault Clio III V6) que l’on retrouve enfin en finale A. Une très belle performance pour ces pilotes.

En Division 4, les deux champions de la coupe  de France, David Vincent (Renault Clio II RS Maxi) et Yvonnick Jagu (Audi A 3) de nouveau côte à côte en finale. Ce sera l’ordre de départ et d’arrivée avec un cheveu (0,2 secondes) entre les deux. 35 points de retard pour David sur Yvonnick, jouer le titre au championnat sera très difficile pour David.

En Coupe Logan,  un beau plateau de 15 pilotes de tous âges fidèles au rendez vous. Classé 3ème à l’issue des manches qualificatives, la finale n’aura pas réussi à Jimmy Terpereau, encore une preuve que les courses se suivent mais ne se ressemblent pas forcément.

Classements :

Division 1 : 1. Gaëtan Sérazin; 2. Jean-Baptiste Dubourg ; 3. Fabien Pailler …Etc.

Division D1A : 1. Laurent Chartrain ; 2. David Olivier ; 3. Adeline Sangnier …Etc.

Division 3 :  1. Marc Morize ; 2. Christophe Saunois ; 3. Henri Navail …Etc.

Division 4 : 1. David Vincent ; 2.Yvonnick Jagu ; 3. Nicolas Bézard …Etc.

Coupe Logan : 1. Clément Dupont ; 2. Cédric Orillac ; 3. Jérôme Grosset-Janin …Etc.

Classements général :

Division 1 : 1. Jérôme Grosset-Janin (78 points) ; 2. Samuel Peu (75) ; 3. Alexandre Theuil (67) ...Etc.

Division D1A : 1. David Olivier (81 points) ; 2. Laurent Chartrain (78) ; 3. Adeline Sangnier (64) …Etc.

Division 3 :  1. Marc Morize (77 points) ; 2. Christophe Saunois (66) ; 3. Henri Navail (53)  …Etc.

Division 4 : 1. Yvonnick Jagu (72 points) ; 2. Benjamin Godot (48) ; 3. Ivan Bedouet (46) …Etc.

Coupe Logan : 1. Clément Dupont (50 points) ; 2. Cédric Orillac (44) ; 3. Alexandre Restellini (44) …Etc.

La prochaine course aura lieu les 16 et 17 Juillet à Lessay (50), ou il n’y avait pas eu de Rallycross depuis 17 ans.

Pour résumer

Le circuit de Lavaré-Sarthe, se caractérise par une longue ligne droite de départ de 296 m qui se termine par un gros freinage qui débute sur la terre. Le tour joker assez serré ne pardonne pas les erreurs ni la précipitation. La petite pluie du samedi n’a pas rendu les choses faciles pour tout le monde. Dans ces conditions il n’est pas étonnant de voir apparaître de nouveaux vainqueurs dans les 5 divisions. Toutes sauf la D3 ou Marc Morize (Peugeot 207 V6) conserve une toute petite longueur d’avance sur Christophe Saunois (Toyota Corolla V6).

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.