par Thibaut Emme

Pikes Peak 2013 : Loeb intouchable au premier jour des qualifications

La course vers les nuages se rapproche à grands pas. Dimanche s'élanceront dans le Colorado les machines les plus folles, et sans doute les pilotes les plus casse-cou. Au premier jour des qualifications notre Sébastien Loeb national explose tous les records et relègue ses camarades de jeu loin derrière.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En Unlimited Loeb est un extra-terrestre

Bien évidemment à Pikes Peak tout peut arriver. JP Dayraut et surtout Romain Dumas peuvent en témoigner. Pratiquement assuré de la victoire Dumas a essuyé un orage de grêle à quelques encablures de l'arrivée le faisant échouer à la deuxième place derrière Rhys Millen pourtant engagé dans une catégorie inférieure.

Quoi qu'il en soit, sauf imprévu et pépin mécanique, le nonuple champion du monde WRC devrait écrire une nouvelle page de son histoire et de celle de la marque au lion. Au volant de sa 208 T16 Pikes Peak Loeb a pulvérisé le record sur la partie basse. Ce record datait de l'an dernier et avait été établie par JP Dayraut en 3'54''. Loeb a effectué le parcours bas en 3'26 soit 28 secondes de moins. Il est suivi par Romain Dumas sur son proto Norma avec un honorable 3'43'' (soit +17 secondes sur Loeb).

Le plus impressionnant sans doute est la régularité du champion WRC. En effet sur sa première tentative il signe un 3'26''728 et un 3'26''153 sur la deuxième ! Jean-Philippe Dayraut pour sa part ne peut faire mieux que 4ème avec 3'55''. Il est dans ses temps de l'an dernier mais est devancé par Rhys Millen est son proto Hyundai en 3'51''8. Tous les autres concurrents sont au-delà des 4 minutes.

En électrique "Monster" Tajima derrière une i-MiEV

En catégorie électrique, ce ne sont encore pour le moment que les essais libres. Mais l'information importante est sans doute que la légende de Pikes Peak, Nobuhiro "Monster" Tajima n'est pas dominateur. Le meilleur temps est pour le moment à mettre au crédit de Greg Tracy sur Mitsubishi i-MiEV 8 secondes devant Tajima qui est même talonné par Rod Millen sur la Toyota TMG EV P002. La bataille électrique s'annonce plus serrée.

A noter que plusieurs grosses sorties sont déjà à déplorer. Heureusement sans gravité pour les pilotes, ces sorties ont copieusement endommagé les monture. Pat Doran et sa Ford RS200 pourront visiblement prendre part à la course, en revanche pour le LoveFab de Cody Loveland et leur proto NSX la course s'arrête là.

Plusieurs questions se posent. Les concurrents de Sébastien Loeb cachent-ils leur jeu pour mieux surprendre le champion du monde ? A Pikes Peak on se bat contre soi-même et le chrono, mais sait-on jamais. Sébastien Loeb pourra-t-il mener ce rythme d'enfer sur toute la montée ? Si c'est le cas, il est écrit qu'il battra le record (9'46'' de Millen) mais pourra-t-il passer sous la barre des 9 minutes ? Autant de questions qui trouveront leur réponse dimanche. Avant cela deux autres séances de qualification (sur deux autres portions de la montée) auront lieu aujourd'hui et demain.

Source : Pikes Peak, photo : Peugeot, Dumas

Pour résumer

La course vers les nuages se rapproche à grands pas. Dimanche s'élanceront dans le Colorado les machines les plus folles, et sans doute les pilotes les plus casse-cou. Au premier jour des qualifications notre Sébastien Loeb national explose tous les records et relègue ses camarades de jeu loin derrière.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.