par Joest Jonathan Ouaknine

Le prince Malik Ado Ibrahim devant les tribunaux

Vous vous souvenez du Prince Malik? Ce mystrieux personnage (ici entre Craig Pollock et Tom Walkinshaw) dbarquait dans les paddocks de F1 en 1999, via TWR-Arrows. Son implication a fait long feu. Puis il est parti aux Etats-Unis pour tenter de monter une curie de Nascar, qui a disparu dans des circonstances troublantes, d'o le procs.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Vous vous souvenez du Prince Malik? Ce mystrieux personnage (ici entre Craig Pollock et Tom Walkinshaw) dbarquait dans les paddocks de F1 en 1999, via TWR-Arrows. Son implication a fait long feu. Puis il est parti aux Etats-Unis pour tenter de monter une curie de Nascar, qui a disparu dans des circonstances troublantes, d'o le procs.

N au Nigeria, le Prince Malik est parti en Grande-Bretagne avec sa famille en 1966. En 1977, il regarde un grand prix de F1 et c'est le coup de foudre. Il aurait ensuite particip aux 24 heures du Mans avec une Lamborghini.

En 1995, Ian Khan, un ancien pilote de F3 Britannique, le prsente Eddie Jordan. Le prince Malik joue alors les intermdiaires entre l'curie et des sponsors ventuels. Il possde notamment de bons contacts en Malaisie et en Indonsie.

Mais la vraie entre en scne du Prince Malik a lieu en 1999, lorsqu'avec Morgan Grenfell, il rachte les 49% d'Arrows-TWR de Jackie Oliver (qui avait vendu le reste Walkinshaw en 1996.) Le Prince Malik est le premier black ayant un rle important en F1. Il est prsent comme le responsable d'un important groupe Africain de tlcommunication. Il promet d'ailleurs qu'avec lui, la F1 va conqurir les rseaux Africains. Il promet galement un volant en F1 pour le pilote Danois de F3000 Jason Watt (unique pilote black du paddock.)

Le Prince Malik veut galement lancer la marque T-Minus. Arrows utilise alors de modestes moteurs Hart, mais l'on voque des moteurs Lamborghini (grce aux contacts du Prince Malik.) Dernier dtail: il tait alors clbre en Allemagne car il sortait avec Verona Felbusch, la prsentatrice de l'quivalent du Journal du hard!

Finalement, ds la fin de saison, il s'vanouit dans la nature. Ni Walkinshaw, ni Oliver n'ont vu le moindre centime et de nombreuses polmiques clates, notamment sur sa fortune ou le fait qu'il appartienne rellement l'une des 75 familles royales Nigerianes.

On le retrouve en 2000 chez Bimota, o il participe activement au naufrage du fabricant de motos.

En 2004, il cre Maverick Motorsport, une socit de sponsoring, qui compte par ailleurs engager une voiture en Craftsman Truck Series de Nascar pour Robert Richardson III. Aprs 3 courses en 2005, le team renonce. Problme: Robert Richardson Sr (pre et manager de Richardson III) avait donn 625 000$ pour que le Prince Malik trouve des sponsors. Or ce dernier aurait fil avec l'argent.

Aujourd'hui, le Prince Malik est dtenu prs de Dallas avec 11 chef d'accusation d'escroquerie. Il attend son procs.

Source:

Grandprix.com

A lire galement:

Le jour o la F1 passera la couleur

Pour résumer

Vous vous souvenez du Prince Malik? Ce mystrieux personnage (ici entre Craig Pollock et Tom Walkinshaw) dbarquait dans les paddocks de F1 en 1999, via TWR-Arrows. Son implication a fait long feu. Puis il est parti aux Etats-Unis pour tenter de monter une curie de Nascar, qui a disparu dans des circonstances troublantes, d'o le procs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.