par Nicolas Anderbegani

Indycar : Sébastien Bourdais avec Foyt pour 4 courses

Sans volant en Indycar à l’issue de la saison 2019 disputée avec le Dale Coyne Racing, Sebastien Bourdais, quadruple champion Champcar, a trouvé refuge chez AJ.Foyt pour un programme partiel.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Les contraintes économiques pèsent fortement sur les petites structures. La perte d’un important sponsor avait contraint Dale Coyne à ne pas renouveler le contrat de Sébastien Bourdais. Le français rebondit au sein du team Foyt, fondé par l’immense champion AJ Foyt, une équipe qui reste néanmoins une petite structure comparée à Penske ou Andretti.

Bourdais va partager le volant de la n°14 avec…deux autres pilotes ! Le vétéran Tony Kanaan (23 saisons disputées depuis ses débuts en 1997 dans le CART !), qui prendra sa retraite à la fin de la saison, disputera 5 manches ovales dont Indianapolis. Foyt fait appel également au rookie Dalton Kellett, qui n’a pas de palmarès spécialement marquant (7e des deux derniers championnats Indy Lights) mais n’arrive certainement pas les mains vides. Bourdais bénéficie d’un programme de 4 courses, en commençant par l'ouverture de la saison à Saint-Pétersbourg, en Floride, puis il participera aux épreuves du Barber Motorsports Park, de Long Beach et Portland en fin de saison. Des épreuves routières, là où le Manceau est le plus à son aise et a souvent obtenu de bons résultats.

"Je suis un homme chanceux", a déclaré le principal intéressé. "J’ai commencé ma carrière IndyCar avec Paul Newman et Carl Haas, et maintenant je peux conduire pour AJ Foyt ! Je suis à la fois honoré et reconnaissant de l'opportunité que Larry et son équipe m’ont donné pour rester (en Indycar, ndlr). Mes coéquipiers et moi travaillerons très dur pour fournir les résultats que cette organisation mérite, et j’attends impatiemment le Firestone Grand Prix de Saint-Pétersbourg venir."

"Il y aura de nombreux visages familiers dans les garages Foyt cette saison, mais il y aura également de nouveaux visages", a déclaré Larry Foyt. « Après une saison qui nous a déçus, les changements étaient inévitables. Je crois que l'ajout d'un multiple champion comme Sébastien Bourdais à notre équipe nous aidera à nous regrouper et à travailler pour retrouver une position compétitive. Être en mesure de conserver le champion Indy 500 Tony Kanaan est une autre source d'excitation et servira à pousser notre programme ovale à un endroit où nous pouvons nous battre pour des victoires. Dalton Kellett est un jeune pilote intelligent et motivé, et avec l'expérience qui l'entoure, nous pensons qu'il a le potentiel pour montrer de grandes choses. Dans l'ensemble, la voiture 14 a une gamme de pilotes intrigante ».

Après l’arrêt du programme Ford en GT, rappelons aussi que Sébastien Bourdais dispute cette année une saison complète en IMSA avec Cadillac, et qu’il vient de terminer 3e des 24 heures de Daytona. Dommage que le Manceau n’ait pas eu l’opportunité d’obtenir un volant de pointe en Indycar, mais en gardant un pied dans le championnat, sait-on jamais !

Source : Indycar

Pour résumer

Sans volant en Indycar à l’issue de la saison 2019 disputée avec le Dale Coyne Racing, Sebastien Bourdais, quadruple champion Champcar, a trouvé refuge chez AJ.Foyt pour un programme partiel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.