par Joest Jonathan Ouaknine

Indycar 2017 : Montoya à Indy

Lorsque Josef Newgarden paraphe son contrat chez Penske, les regards sont tournés vers Juan-Pablo Montoya. L'Américain remplace le Colombien et les autres bons baquets sont a priori déjà attribués. Que va-t-il devenir ? Finalement, Penske trouve un accord avec l'ex-pilote de F1, pour Indianapolis seulement.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Lorsque Josef Newgarden paraphe son contrat chez Penske, les regards sont tournés vers Juan-Pablo Montoya. L'Américain remplace le Colombien et les autres bons baquets sont a priori déjà attribués. Que va-t-il devenir ? Finalement, Penske trouve un accord avec l'ex-pilote de F1, pour Indianapolis seulement.

C'est le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Le verre a moitié plein, c'est qu'à 42 ans, "Gros Pablo" n'envisage pas un arrêt aux stands. En tant que double-vainqueur des 500 miles d'Indianapolis, il ne compte pas faire de la figuration en 2017. Traditionnellement, Penske est maudite dans l'Indiana. Or, les points y comptent double. Avec cette cinquième voiture pour Montoya, Roger Penske se garde une carte dans la manche. On parle également d'essais pour le futur programme en IMSA de Penske et du coaching de son fils Sébastian, actuellement en karting. Les pilotes ont pris l'habitude de se dégourdir les jambes au Grand Prix d'Indianapolis, sur le routier. Le Colombien devrait donc en être.

Le verre à moitié vide, c'est que cette offre Indianapolis + essais IMSA, Montoya l'avait balayé d'un revers de la main en septembre. A l'époque, il croit en ses chances avec Foyt (qui va troquer ses Honda pour des Chevrolet) ou dans un échange de baquet avec Newgarden chez Carpenter. La pige à Indianapolis, c'est souvent le début de la fin pour un pilote d'Indycar. Le plus probable, c'est que Foyt et Carpenter lui ont demandé un budget. Or, Montoya veut être payé pour courir et non pas payer pour courir. Du coup, il doit finalement se contenter de l'offre de "Roger".

Crédit photo : GM

Pour résumer

Lorsque Josef Newgarden paraphe son contrat chez Penske, les regards sont tournés vers Juan-Pablo Montoya. L'Américain remplace le Colombien et les autres bons baquets sont a priori déjà attribués. Que va-t-il devenir ? Finalement, Penske trouve un accord avec l'ex-pilote de F1, pour Indianapolis seulement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.