par Joest Jonathan Ouaknine

Indycar 2016, le calendrier

L'Indycar vient de dévoiler son calendrier 2016, avec des bonnes et des mauvaises nouvelles dedans.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'Indycar vient de dévoiler son calendrier 2016, avec des bonnes et des mauvaises nouvelles dedans.

Les fans ne seront pas surpris ; le calendrier est conforme aux rumeurs. Trois entrées et trois sorties.

Road America, maintes fois annoncé, revient enfin. Enfin un "routier" viril ! L'autre nouveauté, c'est l'épreuve urbaine de Boston. Une énième tentative de percée en Nouvelle Angleterre. A la dernière minute, l'Indycar a sorti l'épreuve de Phoenix de son chapeau. L'ovale a reçu l'Indycar dés 1964. Puis, en 1996, lors de la scission, il a misé sur les renégats de l'Indycar. Mais depuis 2005, la Nascar accapare les lieux. Au point d'avoir monté une "association de riverains" contre une éphémère épreuve urbaine de CART ! Indycar et Nascar ont enfin enterré la hache de guerre et revoilà l'Indycar dans l'Arizona !

Côté sorties, pas de surprises. Mal situé, tracé sans intérêt, spectateurs aux abonnés absents... Difficile pour le NOLA de se relever d'un tel bide. Milwaukee, en délicatesse financière depuis 2014, ne pouvait échapper à son destin. Quant à Fontana, il disparait non pas suite à l'accident mortel de Justin Wilson, mais pour un désaccord sur les dates.

Jalopnik annonce régulièrement que l'ovale du Texas sera transformé en lotissements. Néanmoins, il est toujours là. Enfin, on note que l'ouverture, à St Petersburg, est avancé en mars et la finale de Sonoma, reculée en septembre. Comme cela, la saison dépasse légèrement les 6 mois.

Calendrier :

- St Petersburg (tracé urbain), le 13 mars

- Phoenix (ovale), le 2 avril

- Long Beach (tracé urbain), le 17 avril

- Barber Park (routier), le 24 avril

- Grand Prix d'Indianapolis (routier), le 14 mai

- 500 miles d'Indianapolis (ovale), le 29 mai. Essais les 21 et 22 mai.

- Detroit (tracé urbain), les 4 et 5 juin (deux courses.)

- Texas (ovale), le 11 juin.

- Road America (routier), le 26 juin.

- Iowa (ovale), le 10 juillet.

- Toronto (tracé urbain), le 17 juillet.

- Mid-Ohio (routier), le 31 juillet.

- Pocono (ovale), le 21 août.

- Boston (tracé urbain), le 4 septembre.

- Sonoma (routier), le 18 septembre.

L'Indycar aime bien minauder avec les circuits, jouer au "ni oui, ni non" pendant des années... Ce fut longtemps le cas de Road America. Aujourd'hui, ils sont quatre à être dans les limbes.

L'ovale de Gateway (près de Saint Louis) fut utilisé par le CART de 1997 à 2000. Puis l'Indycar prit le relais en 2003. En faillite en 2010, il connait une renaissance, avec des épreuves de Nascar.

L'autodròmo Hermanos Rodriguez doit bientôt recevoir la F1. Le CART l'avait visité en 1980, 1981 et de 2002 à 2007. La course clôturait la saison et les équipes recrutaient des pilotes locaux pour boucler leur budget. D'où une ambiance très particulière. L'avantage de Mexico, c'est que le promoteur se contrefiche de la saison de football US. Donc, il pourrait accepter une date à l'automne... Mais si le Grand Prix du Mexique continue de tomber en octobre, difficile de l'intégrer au calendrier.

Laguna Seca est à un jet de pierre de Sonoma. Donc c'est l'un ou l'autre. Mi-septembre, la Road to Indy (sans l'Indycar) y a disputé sa finale. Faut-il en déduire que les actions de Laguna Seca remontent ? On ne peut que rêver de voir l'Indycar dans le fameux enchainement du tire-bouchon...

Au Circuit of the Americas, la Road to Indy joue également les éclaireurs. En effet, le "Chris Griffin mémorial test" (essais collectifs des trois disciplines) se déroulera à Austin, fin novembre. A suivre ?

Crédit photos : GM

Pour résumer

L'Indycar vient de dévoiler son calendrier 2016, avec des bonnes et des mauvaises nouvelles dedans.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.